Le port de chaussures professionnelles pour le cuisinier

Pour les cuisiniers comme pour les médecins, il existe un certain nombre de règles à respecter en matière d’hygiène. En effet, pour tous les professionnels de la cuisine, le port de chaussures adaptées répond à des besoins essentiels. Cela s’inscrit dans l’intérêt du consommateur et du cuisiner. Mais pourquoi devez-vous porter des chaussures professionnelles et comment faire pour bien les choisir ? Nous vous l’expliquons ici !

Pourquoi faut-il porter des sabots de cuisinier ?

Selon les normes en vigueur en cuisine, le port des EPI (équipements de protection individuelle) est obligatoire. Parmi ceux-ci on peut notamment citer la veste et les chaussures de cuisine. Le port de chaussures professionnelles est donc une obligation légale car elle sont indispensables à la sécurité du cuisinier. En effet, la cuisine peut s’avérer très dangereuse ; on peut y retrouve :

  • Des objets tranchants,
  • Des aliments chauds,
  • Des ustensiles lourds,
  • Des appareils brûlants.

Ceux-ci peuvent tous vous blesser d’une façon ou d’une autre. Vous pourriez par exemple recevoir un élément lourd sur votre pied. Il se pourrait également qu’un couteau tombe ou que votre pied se cogne à un chariot. Par ailleurs, de l’huile chaude ou de l’eau bouillante pourrait vous éclabousser.

C’est entre autres pour vous protéger contre ces dangers que les professionnels de l’hygiène vous recommandent d’utiliser des chaussures de cuisinier. Celles-ci sont indispensables chaque fois que vous devez vous rendre dans la cuisine.

Elles disposent d’un embout de protection ou d’une coque résistante aux chocs, à la chaleur et parfois aux perforations. Elles vous empêcheront ainsi de ressentir les effets de la chute d’un objet lourd et ceux des éléments chauds. Elles vous éviteront aussi les désagréments dus à la malencontreuse rencontre de votre pied avec une armoire.

Le port de sabots professionnels chez le cuisinier peut aussi éviter les chutes. Même lorsque votre cuisine est bien entretenue, il peut arriver que le sol soit glissant. De l’eau ou de l’huile renversée ou même des éclats de nourriture sur le sol peuvent provoquer ce type d’accident.

Il existe sur le marché différents modèles de chaussures de cuisine pour les professionnels afin de travailler en sécurité. Ceux-ci sont équipés d’une semelle antidérapante. Grâce à elle, vous ne tomberez pas et vous éviterez également un grand nombre d’accidents. Vous serez en sécurité et tous les usagers de votre cuisine le seront aussi s’ils sont dotés de cet équipement.

L’intérêt d’une chaussure adaptée, c’est aussi le maintien d’une bonne hygiène. Celles-ci sont effectivement exclusivement réservées au travail dans une cuisine. Cela empêche que des microbes et des saletés soient transférés dans la pièce grâce aux chaussures de ville.

Il est également nécessaire que vous portiez les bonnes chaussures pour votre confort. Les semelles de ce dispositif sont pensées pour vous éviter d’avoir mal aux pieds pendant que vous travaillez. Vous devez généralement rester debout toute la journée pour faire la cuisine. Vous devez aussi vous déplacer régulièrement et rapidement. Des chaussures classiques ne vous éviteront pas les courbatures, les cors aux pieds et la douleur.

Enfin, il existe des chaussures professionnelles différentes pour les hommes et les femmes. La forme et la taille des pieds n’étant pas la même pour les deux sexes, cela garantit un meilleur confort. Vous ne ressentirez ainsi aucune gêne pendant que vous travaillez.

Quels sont les risques encourus si le cuisinier ne porte pas les bonnes chaussures ?

Porter des sabots de cuisinier est une mesure de sécurité qui vous protège :

  • Des chutes,
  • Des éclaboussures,
  • Des blessures,
  • Des bactéries,
  • Des brûlures.

Mais ce n’est pas uniquement pour votre protection et celle de vos employés que vous devriez adopter les chaussures professionnelles. Vous devriez prendre ces mesures pour que vos employés évitent les blessures importantes qui pourraient déboucher sur des poursuites en cas d’accident de travail.

Un de vos employés pourrait en effet glisser, tomber et se casser une jambe voire devenir invalide. Dans ce cas, il peut vous poursuivre en justice afin de percevoir de grosses indemnités. Tout ce qui arrive dans votre cuisine étant de votre responsabilité, vous pourriez être obligé de le dédommager. Si, de plus, vous n’avez pas exigé de vos employés qu’ils aient les bonnes chaussures, cela augmente ses chances d’obtenir gain de cause.

En dehors des poursuites, l’absence de sabots de cuisine peut poser des problèmes d’hygiène. Si vos clients se retrouvent intoxiqués à cause des microbes, la situation peut vite dégénérer. De même, si un inspecteur du service d’hygiène estime que votre environnement de travail présente des risques pour la santé, cela peut être préjudiciable. Il peut demander la fermeture temporaire de votre établissement.

Si vos clients venaient également à vous soupçonner de négligence en ce qui concerne l’hygiène, vous pourriez perdre votre réputation. Une petite négligence peut complètement ruiner votre affaire et vous décrédibiliser. Ainsi, ne pas porter les bonnes chaussures peut avoir de graves conséquences pour vous. Afin d’éviter les désagréments, nous vous conseillons d’acheter des sabots de qualité.

Quels modèles de chaussures de cuisine choisir ?

En raison de leur rôle important dans la sécurisation et l’hygiène de votre cuisine, les sabots professionnels doivent être choisis selon certains critères, notamment le modèle et la taille.

Vous trouverez sur le marché des chaussures de cuisine de type sabot, mocassins ou encore baskets. Chacune d’elles est antistatique, antidérapante et équipée d’une coque de protection sur le devant.

Les baskets ont pour avantage d’être plus modernes et donc plus actuelles. Les sabots, quant à eux, bien qu’efficaces ne recouvrent pas entièrement les pieds, ce qui peut être dangereux. Les mocassins, modèles classiques et très répandus, sont ceux qui répondent le mieux aux recommandations des experts du domaine.

Mais, quel que soit le modèle que vous aurez choisi, vous devrez vous assurer que celui-ci est en accord avec la norme EN 20345. C’est effectivement cette certification qui est exigée pour tous les équipements de protection individuelle dans le domaine de la restauration.

Les produits répondant à cette norme se doivent d‘offrir une stabilité et un confort accrus, une bonne résistance et une excellente protection contre les glissements. Certains d’entre eux peuvent, en plus, être imperméables et avoir des semelles différentes en fonction du sexe de la personne.

La matière des sabots peut aussi influer sur leur choix. Il peut s’agir de microfibre ou de cuir. De ce choix découlera entre autres la facilité d’entretien des chaussures. Demandez-vous donc si vous pourriez les nettoyer en machine ou pas. D’ailleurs, nous vous recommandons, pour des raisons de sécurité, de confort et d’entretien de choisir des chaussures sans lacets et sans trop de coutures.

Le port de chaussures de cuisine est la meilleure façon de vous protéger et de protéger votre équipe. Cela leur évitera de récolter blessures, brûlures, chutes et bien d’autres accidents encore. Prenez le temps de choisir le modèle, la taille et le type de chaussures professionnelles que vous allez utiliser.