Pourquoi mes clients ne reçoivent pas mes emails ?

Vous vous inquiétez, car une partie de vos clients se plaint de ne pas avoir reçu vos emails ? Pas de panique ! Vous n’êtes pas le seul à rencontrer ce genre de problème. En effet, ce défaut de réception peut être dû à plusieurs raisons. Pour régler le souci, il vous faudra donc en comprendre précisément la cause. Cet article vous sera utile pour ne plus être confronté à ce genre de situation !

Les raisons qui empêchent la bonne réception des emails

La bonne délivrabilité des emails est très importante pour les entreprises, surtout pour celles qui font de l’emailing marketing. Mais on n’est jamais à l’abri des problèmes !

Il faut savoir que plusieurs raisons peuvent causer le rejet de vos emails. Il est donc essentiel de vérifier ces points pour s’assurer de la bonne délivrabilité d’un email :

  • Le respect des règles et des conditions de bonne conduite. Cela est nécessaire pour éviter que l’on considère vos mails comme du spam, du phishing ou encore de l’usurpation d’identité ;
  • Le respect de la conformité aux règles d’authentification de votre fournisseur d’accès FAI, tels que le Domain Key, le Sender ID… Il s’agit d’outils d’authentification d’emails, afin d’éviter le phishing, le spam et l’usurpation d’identité ;
  • Le problème peut également provenir de la mauvaise réputation de votre adresse IP suite à de nombreuses plaintes, des mails spamtrap, ou encore à cause d’un nombre conséquent de hard Bounce users. Dans ce dernier cas, l’emailing est renvoyé continuellement à l’expéditeur à cause d’une adresse email non valide ou le blocage de votre email par le destinataire.

Trouvez la solution sur le site de Merox, qui propose de fournir une sécurité optimale contre les attaques qui touchent vos domaines de messagerie et de vous aider à mieux anticiper et résoudre ce type de problème.

Ce qu’il faut faire face à ces obstacles

Plusieurs actions sont nécessaires pour résoudre le problème. Il est notamment recommandé de consulter votre boîte de réception au cas où un message d’erreur vous a été envoyé. Généralement, le motif de non-délivrance devrait être indiqué dans le contenu des emails.

Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à vous renseigner auprès de vos clients. En effet, il se peut que ces derniers utilisent un filtre antispam.

Collecter les adresses emails des clients légalement

Pour s’assurer de la délivrabilité de vos messages, il est primordial d’obtenir le consentement des destinataires. C’est la règle opt-in, correspondant au consentement explicité par un individu pour recevoir des informations marketing ou offres promotionnelles par le biais de son adresse mail. En principe, vous ne pouvez donc pas envoyer de mails à vos clients sans qu’ils vous aient donné l’autorisation. Si vous le faites, ils pourraient aussi y réagir négativement et même ne pas les ouvrir. C’est d’ailleurs une pratique illégale qui vous expose à une forte amende.

Pour collecter les adresses mail de façon légale, vous pouvez choisir entre plusieurs techniques : un jeu, un concours, sans oublier la fameuse inscription à la newsletter.

Le nettoyage systématique de la base de données

Pour s’assurer que vos clients sont réellement consentants et enclins à recevoir vos emails, il ne faut pas hésiter à ajouter l’option se désinscrire dans vos message. Elle leur permettra de se désabonner s’ils ne sont plus intéressés par vos services et produits. Le lien de désinscription doit être bien visible et lisible. C’est notamment recommandé pour les personnes qui se plaignent avec un reply-to à vos emails, ainsi que les abonnés inactifs.

Il ne faut pas non plus oublier d’enlever les adresses emails non valides. Ils intègrent la catégorie des « hard bounce users » et peuvent nuire à la réputation de votre adresse IP. Pour ce faire, précédez au triage des adresses emails reçues dès leur réception via l’inscription à la newsletter. Pour se faciliter la tâche, il est vivement recommandé d’utiliser des filtrages automatiques pour bannir les adresses emails nuisibles ainsi que les spamtraps.

Ce système de nettoyage garantira la délivrabilité de vos futurs mails.

Cibler vos destinataires

Il est aussi conseillé de bien cibler les destinataires de vos mails. En effet, l’envoi de publicités et d’offres promotionnelles à des clients qui ne sont pas intéressés par vos services peut nuire à la réputation de votre marque. Cela peut accroître le taux de plaintes concernant votre adresse IP et peut également impacter votre image auprès de votre FAI.

La demande d’autorisation avant tout envoi de newsletter est alors indispensable afin d’éviter que les clients vous signalent comme étant un spammeur.

Spécifier l’objet de vos emails

Pour que vos emails ne soient pas classés parmi les spams, il est nécessaire de les personnaliser. Utilisez alors un objet adapté. Cela permettra à vos destinataires de les différencier des spams et les poussera à les ouvrir.

Il faut ainsi éviter d’envoyer un email avec un objet vide ou encore avec des caractères en majuscules. L’utilisation intempestive des points d’interrogation « ??? » et des points d’exclamation « !!! » est aussi à éviter.

Il faut également éviter de répéter des mots dans l’objet de votre mail, ainsi que les mots coupés ou encore l’ajout de nombres (90 % OFF), etc.

Encodez les caractères spéciaux de vos emails

La présence de caractères spéciaux dans l’objet de votre email peut aboutir au classement de vos emails dans la catégorie des spams. Pour s’assurer qu’ils arrivent bien à destination, il est donc conseillé d’utiliser des outils d’encodage de ces caractères. En effet, les filtres antispam trient les messages contenant des caractères spéciaux mal affichés.

Utiliser le codage ISO 8859-1 pour vos emails français et le format UTF-8 pour vos autres clients à travers le monde.

Les emails qui appliquent un système d’encodage ont plus de chances d’être bien délivrés auprès de leur destinataire.

Vérifiez les liens insérés dans vos emails

Une bonne vérification de l’intégralité des liens est indispensable, car ces derniers peuvent menacer la bonne délivrabilité de vos emails. En effet, si le lien contenu dans le mail redirige les clients vers une page introuvable ou encore une page blacklistée, il est fort probable que votre email soit classé parmi les spams.

Il est donc conseillé de procéder à une vérification avant l’envoi. Vous pouvez aussi utiliser des outils comme Sender Score Monitor.