Le poste à souder, mode d’emploi !

Que vous soyez débutant ou averti, il existe une multitude de postes à souder selon l’utilisation que vous en aurez. Selon les matériaux que vous allez souder, vous devrez augmenter plus ou moins la température. Nous verrons les différents types de postes à souder disponibles sur le marché et comment ils fonctionnent pour une meilleure prise en main.

Le poste à souder MMA pour les débutants

Vous n’avez pas encore de notions et vous n’avez jamais utilisé un poste à souder. Le poste à souder MMA est la meilleure alternative pour vous initier à cette pratique. Oubliez le poste à souder très lourd, la nouvelle génération d’appareils est assez légère et vous permettra de le déplacer plus facilement. Le poste à souder se présente de la manière suivante : vous trouverez un interrupteur, un potentiomètre, et deux connecteurs, pour la pince de masse d’un côté et l’autre pour la pince porte-électrode. Lors de l’amorçage, vous aurez un arc électrique qui donnera une chaleur de plus de 3000°C. À vous de jouer désormais et de commencer à souder ! Si vous connaissez des professionnels ou des amis qui se servent de tels appareils, vous pouvez leur demander des conseils. N’hésitez pas à vous entraîner sur des chutes de métal pour vous faire la main pour mieux appréhender la technique de soudage.

D’autres postes à souder vous attendent

Lorsque vous commencez à bien cerner la technique de soudage, vous pouvez aussi opter pour un poste à souder de type MIG/MAG. Ces postes semi-automatiques fonctionnent différemment des postes MMA inverter. En effet, en utilisant des bobines de fil, le poste à souder MIG s’utilise avec un gaz inerte ou actif, le MAG avec un gaz actif ; il permet une meilleure soudure des métaux et d’éviter la corrosion de la soudure. Vous pourrez ainsi travailler l’acier et l’inox. Si vous souhaitez investir dans la Rolls des postes à souder, vous pouvez choisir le modèle appelé TIG.