Accessibilité PMR : la signalétique obligatoire

Les établissements qui reçoivent du public sont tenus de favoriser l’accessibilité de leurs espaces et de leurs bâtiments aux personnes à mobilité réduite. Une obligation légale mise en place par la loi de 2005 relative à l’égalité des droits des personnes handicapées.

Depuis cette réglementation, l’installation de la signalétique est devenue obligatoire afin de permettre à chaque individu d’accéder aux informations et services proposés dans les lieux publics. Cette obligation concerne plusieurs emplacements clés, notamment l’entrée du bâtiment, l’accueil, les sanitaires, la circulation dans le local ainsi que le parking. Pour mieux cerner le sujet, nous allons nous intéresser à la notion d’accessibilité PMR, les installations et les équipements requis mais aussi la nécessité d’une signalétique.

PMR : que signifie ce sigle ?

Pour comprendre cette notion d’« accessibilité PMR », commençons par définir le sigle PMR et aborder les différents types de handicaps pouvant atteindre un individu.

Définition du sigle PMR

L’abréviation PMR désigne « personnes à mobilité réduite ». Il s’agit d’une notion très large. Cependant, elle englobe toutes les personnes qui ont des difficultés de déplacements et de mouvements. Cela peut être dû à leur handicap, leur état, leur taille ou encore leur âge.

Cette incapacité à se déplacer peut être provisoire ou permanente. Les difficultés de mouvements ou de déplacements peuvent toucher les personnes souffrant d’un handicap sensoriel, d’un handicap moteur ou d’un handicap intellectuel.

Les différents types de PMR

Les personnes ayant un handicap moteur sont celles avec des béquilles ou en fauteuil roulant. Quant aux handicapés sensoriels, il s’agit généralement des personnes malvoyantes. Le terme PMR concerne également les personnes qui transportent des enfants en poussettes, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Une personne sur six souffre d’un handicap en Europe. C’est pourquoi certains professionnels comme Abc-Signaletique.fr se spécialisent dans la fabrication et l’installation de signalétiques adaptées. Ce dispositif facilite l’accès des personnes handicapées dans les lieux d’accueil, les transports, les bâtiments, etc.

Zoom sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite

Pour faciliter le déplacement des PMR, il est indispensable de mettre en place des équipements adaptés à cet effet.

La loi de 2005 pour garantir l’accessibilité des PMR

L’accessibilité PMR aux bâtiments concerne leur accès aux établissements qui reçoivent du public ou ERP, aux écoles, aux logements privatifs, aux entreprises, etc. Ces derniers doivent respecter les dispositions de la loi de 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation, et la citoyenneté des personnes handicapées.

Cette réglementation impose aux établissements concernés certaines installations obligatoires afin de permettre aux personnes souffrant d’un handicap d’accéder facilement dans ces bâtiments. L’objectif est de sécuriser le déplacement des personnes à mobilité réduite.

Des aménagements intérieurs et extérieurs obligatoires

En mettant en place l’application de la réglementation sur l’accessibilité de personnes handicapées, les ERP sont tenus d’aménager l’intérieur et l’extérieur des bâtiments. Cette obligation a pour but d’optimiser l’autonomie des personnes à mobilité réduite. Ces aménagements concernent les cheminements extérieurs et le stationnement automobile.

Ces changements se rapportent aux modalités d’accès des handicapés, à leur accueil et aux circulations vers et dans le bâtiment. Ils s’appliquent aux logements intérieurs et aux installations sanitaires dédiées au public ainsi qu’aux portes, aux sorties et aux sas intérieurs. Ces aménagements portent également sur les mobiliers et les équipements installés à l’extérieur ou à l’intérieur des bâtiments ainsi qu’aux revêtements des parois et des sols.

Accessibilité intérieure : l’installation d’une signalétique

L’obligation d’installation d’une signalétique est parfaitement justifiée. Son aménagement permet de prévenir, d’indiquer et de sécuriser le cheminement et le mouvement d’une personne handicapée. D’autre part, la signalétique handicap informe, oriente et assiste également les PMR dans leur déplacement.

Les composantes de la signalisation doivent être lisibles, visibles et compréhensibles par tous les usagers valides ou handicapés. Pour qu’une signalétique soit véritablement accessible, il importe de considérer les différents types de handicaps des PMR. Le choix de la signalétique se fait en fonction du handicap.

Ainsi, le marché actuel propose des signalétiques visuelles se traduisant par des plans, des pictogrammes et des panneaux. Il existe des signalétiques tactiles en relief ou en braille, mais également des versions podotactiles comme les dalles à clous. On peut également installer des signalétiques sonores ; ce sont des appareils audio spécialement adaptés aux personnes ayant un handicap auditif.

Les signalétiques pour améliorer l’accessibilité PMR

Pour garantir l’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans les espaces et bâtiments ouverts au public, l’installation de la signalétique adaptée est requise.

Des panneaux en braille pour un accès sécurisé

La signalétique est obligatoire pour assurer un déplacement sécuritaire et facile aux personnes à mobilité réduite. En effet, peu importe le handicap touchant la personne, elle doit pouvoir circuler librement dans les bâtiments et les espaces publics.

Pour les personnes qui souffrent d’un handicap sensoriel, installer un panneau classique serait inadapté. Il est préférable d’opter pour un panneau en braille. Ce dernier peut être tactile ou en relief et doit être lisible par tous les visiteurs et les usagers du bâtiment. Il peut indiquer le comptoir, l’emplacement de l’interphone, la rampe d’accès, etc.

Des panneaux pour signaler le parking des PMR

Les personnes à mobilité réduite ont droit à des places de parking. Ces dernières doivent principalement se situer à l’entrée du bâtiment. Selon les normes relatives à l’accessibilité, elles représentent au minimum 2 % du nombre de places disponibles et sont destinées au public. Les places de parking réservées aux PMR doivent répondre à certaines dimensions pour faciliter leur déplacement. Pour les indiquer, les marquages au sol et la signalétique sont obligatoires.

Des solutions complémentaires aux signalétiques

Pour optimiser la facilité d’accès aux bâtiments, il peut être pertinent et nécessaire de combiner l’utilisation des signalétiques avec d’autres matériels. Depuis la loi relative aux personnes ayant un handicap, de nouveaux équipements sont commercialisés sur le marché afin de faciliter l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Vous pouvez trouver des accessoires spécialement conçus pour l’accueil des PMR.

Parmi ces équipements, vous avez des carillons et des boutons d’appel. Leur installation permet aux personnes en fauteuil roulant de sonner et de se faire entendre. Au-delà de la rampe d’accès dédiée aux PMR, les personnes malvoyantes peuvent aussi se repérer grâce aux dalles podotactiles. En procédant à divers aménagements et à la mise en place de signalétique destinée aux PMR, vous vous assurez d’être en règle au regard de la loi.