Tampon encreur : de la tradition à la nouvelle technologie

Tout document émis par une société quelle qu’elle soit doit pouvoir être identifié de manière aisée grâce à la présence de certaines informations : la marque, le logo, le numéro Siret, etc. En l’absence de ces informations, il est quasiment impossible d’identifier la source dudit document. S’il existe plusieurs façons de marquer un document, l’utilisation du tampon encreur représente à la fois le moyen le plus simple, mais aussi le plus plébiscité. En effet, malgré l’apparition de l’impression laser qui permet de marquer tout type de support, les timbres en caoutchouc demeurent le premier choix des utilisateurs.

Timbres en caoutchouc VS impression laser

Outil indispensable aussi bien pour les PME que pour les grandes sociétés, les timbres en caoutchouc sont des accessoires incontournables dans une structure. Conçus à l’origine pour authentifier les documents, ces outils peuvent être également utilisés à d’autres fins. Les timbres en caoutchouc permettent notamment de faire apparaître un cachet comportant des informations très précises sur des documents tels que les factures, contrats, bons de commande, etc. Ainsi, il est plus aisé de connaître la provenance de ces derniers. Ayant beaucoup évolué depuis leur création, il existe aujourd’hui des tampons encreurs personnalisables selon les informations relatives à chaque structure : à cet effet, vous pouvez visiter france-tampon.fr si vous recherchez des timbres en caoutchouc.

L’impression laser quant à elle représente une inscription de caractères qui se réalise à l’aide d’un faisceau laser. Il s’agit d’une technologie utilisée pour marquer différents matériaux tels que l’inox, l’aluminium, l’acier, le bois, des papiers en carton, etc. Contrairement à un tampon encreur, cet accessoire ne permet pas d’authentifier véritablement un document. Des informations comme le numéro Siret, le logo ou la marque ne peuvent être inscrits sur le document avec l’impression laser. Par conséquent, malgré l’apparition de cette technologie très utile pour d’autres utilisations, le timbre en caoutchouc reste la solution idéale pour authentifier convenablement un document.

A lire aussi  Ouvrir un parc de loisir à succès, les clés !

tampon encreur

Le tampon personnalisé, un outil privilégié par rapport au cachet numérique

Encore appelé tampon électronique, le cachet numérique est une solution permettant d’authentifier un document d’entreprise au même titre que le tampon personnalisé. Il garantit à la fois l’origine et l’intégrité du document sur lequel il est appliqué. Cela dit, cette solution s’utilise uniquement sur des documents numériques tels que les factures, les relevés, les reçus ou la documentation comptable et financière dans sa globalité. Contrairement au tampon personnalisable qui laisse la possibilité à l’utilisateur d’inscrire l’ensemble des informations qu’il souhaite, le modèle numérique n’affiche que la signature électronique.

En effet, comme vous le savez déjà, l’accessoire personnalisable peut comporter à la fois la dénomination de l’enseigne, son logo, numéro de téléphone, etc., ainsi que différentes autres informations. Cela permet véritablement d’authentifier sa source. C’est d’ailleurs la principale raison qui explique le fait que le tampon personnalisable soit le plus utilisé dans les structures pour réaliser un cachet d’entreprise.

De plus, le tampon encreur existe en plusieurs modèles. Certains comportent des formules standards comme « payé », « reçu le », « copié », « validé », etc. Cela facilite l’organisation des documents, un avantage dont les entreprises ne peuvent profiter avec un tampon numérique.