Quel est le meilleur âge pour changer de carrière ?

Comme pour les autres aspects de notre vie, beaucoup d’entre nous ont peur de changer de carrière. Pourtant, un tel changement fait souvent plus de bien que de mal. Il faut seulement, pour bien en profiter, l’adopter au bon moment. Alors, à quel page changer de carrière ? Plusieurs réponses sont possibles.

À 30 ans pour profiter de toutes les opportunités qui s’offrent à vous

La vingtaine est l’âge des fins d’études et des premiers emplois sérieux. Il est probable qu’après avoir passé d’un stage à un autre, d’un CDD à un autre, vous avez pu vous stabiliser à un poste correspondant à votre profil. Cela ne veut cependant pas dire que vous devrez y passer toute votre vie. À l’aube de la trentaine, vous avez assez d’expériences pour passer un cap et redonner une nouvelle dynamique à votre vie professionnelle. Commencez donc à vous créer un nouveau CV mettant en avant surtout le développement de l’esprit d’entreprise durant ces expériences.

Vous n’aurez pas du mal à trouver de nouvelles entreprises prêtes à vous accueillir pour ce changement de carrière du fait de votre jeunesse et de votre capacité à leur permettre de profiter d’un regard neuf. Vous ne pourrez pas encore, certes, atteindre le sommet en termes de rémunération, mais aurez déjà assez d’arguments pour bien gagner votre vie.

40 ans pour sortir de sa zone de confort

Quand vous atteignez la quarantaine, sachez qu’il est encore idéal de franchir une nouvelle étape dans votre carrière. Aux nombreuses compétences obtenues au cours de vos séries d’expériences de jeunesse s’ajoutent en effet une facilité déconcertante à faire face à de challenges divers. Profitez-en donc pour sortir de votre cocon et donc changer de carrière. Vous devrez tout de même vous poser de bonnes questions avant de vous lancer pour éviter ultérieurement des déceptions, parmi lesquelles se trouvent les suivantes :

  • Voudrais-je intégrer une nouvelle entreprise ?
  • Ai-je réellement envie d’accomplir de nouvelles missions ?
  • Suis-je prêt à faire partie d’une nouvelle équipe ?

Si à chaque fois que vous répondez oui à ces questions, vous éprouvez cette vibration indescriptible, le changement de carrière ne pourra que vous faire du bien. À cet âge par ailleurs, vous avez plus de chance d’obtenir un poste à plus fortes responsabilités qui, plus est, grassement payé.

50 ans pour monétiser votre expertise et votre maturité

Quand on atteint la trentaine, le changement de carrière est une évidence. Il est considéré encore comme normal à la quarantaine. Ce qui n’est pourtant pas le cas une fois qu’on atteint son 50e anniversaire. Cela ne veut cependant pas dire qu’on ne pourrait pas l’envisager une fois qu’on devient un sénior. Grâce à vos grandes expériences et à votre motivation en effet, nombreux sont les employeurs qui sont encore prêts à vous embaucher.

Plusieurs d’entre eux ferment même les yeux au fait que vous devrez être payé plus cher qu’un jeune actif, car ils savent que vous avez des compétences techniques et managériales difficilement évaluables. Votre expertise et votre maturité vous constitueront par ailleurs des atouts négligeables. Malgré cela, vous devrez bien étudier les offres pouvant correspondre à vos envies et projets et qui peuvent vous plaire.