Les étapes de la création d’une SARL

La SARL est une forme juridique qui est de plus en plus prisée. Elle est très appréciée du fait de sa sécurité. Elle offre également de nombreux avantages. Parmi ses atouts, il y a sa facilité de mise en place. Vous souhaitez miser sur cette forme juridique ? Suivez ces quelques lignes.

Les avantages de la création d’une SARL

Ce n’est pas un hasard si cette forme juridique a su séduire un grand nombre d’entreprises. Sa mise en place permet de bénéficier d’un grand nombre d’atouts. Et parmi ces avantages non négligeables, on peut citer la protection du patrimoine personnel des associés. Grâce à la SARL, il est tout à fait possible :

  • de choisir plusieurs dirigeants
  • de sécuriser son projet d’activité
  • d’avoir différents apports
  • de bénéficier d’un capital social de départ libre à fixer
  • de profiter d’une forme juridique encadrée par la loi.

Rédiger des statuts pour la création d’une SARL

Tout comme la création des autres formes juridiques, la création d’une SARL commence par la rédaction des statuts. Ce sont ces derniers qui définissent les règles de fonctionnement de votre forme juridique, tout en encadrant les relations entre les associés. C’est pour cette raison que cette étape est considérée comme primordiale. 

Pour qu’ils soient légaux, les statuts doivent comporter des mentions légales tels que le statut juridique de la société, la dénomination sociale, l’adresse du siège social, son objet social, le montant du capital, le nom de tous les associés, le dépôt des fonds, etc.

Déposer le capital social à la banque

Les apports doivent être déposés à la banque au nom de la société. Mais, avant cela, il est important de déterminer ce capital. Il doit être d’au moins 1 €. Bien évidemment, il est toujours préférable d’effectuer des apports plus élevés. Cela afin d’assurer la crédibilité de la société. Avec une forme juridique SARL, les apports en nature, en industrie et en numéraire peuvent être utilisés.

A lire aussi  L’importance du packaging pour les commerçants

Une fois que c’est fait, vous pouvez procéder à la déposition des fonds. La banque propose ensuite une attestation de dépôt des fonds aux fondateurs. Ce dossier est indispensable à la création de votre forme juridique.

Choisir les dirigeants et la publication d’un avis de constitution

Il est temps de désigner le ou les dirigeants. En effet, ce titre peut être attribué à plusieurs personnes. Cependant, il est important de préciser qu’avec la SARL, le gérant est obligé d’être une personne physique. Les dirigeants peuvent tout à fait choisir le gérant lors de la rédaction des statuts.

Il y a aussi l’étape de la publication d’un avis de constitution. La réalisation de cette étape permet d’informer les tiers de la constitution de la SARL. Cet avis doit être réalisé dans un JAL ou un journal d’annonces légales. Il est aussi important de préciser que cette annonce doit contenir des informations importantes comme la forme juridique, sa date de création, l’adresse de la société, l’objet social, l’identité et les coordonnées du ou des gérant(s) et le montant du capital social.

Déposer le dossier d’immatriculation au CFE

Et pour terminer, il y a l’étape qui consiste à déposer le dossier d’immatriculation au CFE compétent. Ce dernier a pour rôle de vérifier l’exactitude des informations renseignées et la conformité des pièces justificatives. Parmi les dossiers qui doivent être présents dans les documents, on peut citer les deux exemplaires des statuts de la société signés, l’attestation de dépôt des fonds, l’avis de dépôt de l’annonce légale, la certification de domiciliation de la SARL, la copie de la pièce d’identité du dirigeant, en cours de validité, le formulaire M0 SARL (Cerfa n° 11680*06).