La formation habilitation électrique

L’électricité représente un danger pour l’entreprise et pour l’extérieur avec un risque d’incendie. C’est pourquoi la formation habilitation électrique est obligatoire et encadrée par la loi. Elle débouche sur une capacité à exécuter des travaux sur des installations électriques. L’habilitation est une reconnaissance individuelle de capacité et non de compétences. Vous pouvez donc en apprendre un peu plus concernant cette formation avec une habilitation pour électricien.

Comment être formé ? 

L’habilitation électrique est délivrée par l’employé pour une durée limitée, trois ans généralement après vérification de la capacité du salarié. C’est pourquoi l’habilitation délivrée par le chef d’entreprise ne peut être valable dans une autre société. La plupart des organismes de formations proposent des programmes de sensibilisation aux dangers de l’électricité, l’identification des zones à risques, les moyens de protections, l’évaluation et la prévention des risques électriques, les conduites à tenir en cas d’incident, la prescription des consignes de sécurité. Le titre d’habilitation est un document strictement personnel et ne peut être remis à des tiers. 

Se former à distance est possible 

La formation à distance revêt de multiples avantages. Elle permet en effet aux salariés et aux entreprises de gagner du temps, mais également de l’argent, pas de frais de déplacement, de logement, de restauration. La partie théorique s’effectue le plus souvent en e-learning. Cela offre une extraordinaire flexibilité. L’habilitation électrique a pour but de contrôler et de valider les compétences électriques du travailleur et de s’assurer de la maîtrise des risques. L’électricité est très dangereuse. La formation avec une habilitation électrique une fois obtenue permet d’exercer des travaux sur des installations en toute sécurité. Régulièrement surveillée, elle fait l’objet de recyclage pour des raisons de sécurité. La formation avec une habilitation électrique est obligatoire pour les salariés en contact avec des chantiers nécessitant la manipulation de l’électricité. Installer, dépanner, peindre autour d’une prise, ce sont des interventions qui comportent des risques. Afin de pallier à cela, l’employeur doit délivrer à ses salariés une habilitation électrique.