Comment préparer une réunion à l’étranger ?

Un voyage d’affaires représente une opportunité pour une entreprise. Néanmoins, les préparatifs doivent être minutieux. Entre la mise à jour du passeport, le visa et les réservations des billets d’avion, sans oublier les rendez-vous à planifier, un tel trajet se programme à la seconde près. Ainsi, pour gagner du temps, la plupart des entrepreneurs préfèrent louer un jet privé.

Louer un jet privé, quels avantages ?

Plus de 20 000 jets privés sont recensés dans le monde, dont près de 80 % sont disponibles à la location. Affréter un avion est devenu un geste presque banal pour les hommes d’affaires qui profitent ainsi de la possibilité de décoller à tout moment. En effet, si les avions de ligne s’avèrent plus économiques, ils nous soumettent souvent aux vols retardés et autres imprévus comme la perte des bagages.

En revanche, affréter un jet privé offre notamment l’avantage de la flexibilité, l’accès à différents aéroports nationaux ou internationaux, au plus près de votre destination. Vous pouvez d’ores et déjà réserver un jet privé sur cette page, que ce soit pour un aller-retour dans la demi-journée, pour plusieurs destinations en une journée, etc.

Organiser une réunion à bord, dans un cadre confidentiel figure également parmi les avantages de la location d’un jet privé. Quoi qu’il en soit, le décollage se réalise en seulement quelques heures après la validation de la commande.

Jet privé : quelles formalités administratives prévoir ?

Si vous avez prévu de vous envoler pour l’étranger, votre passeport doit être valide. Attention, certains pays exigent une validité de 6 mois après le retour. S’en suit la demande de visa selon la destination, la durée du séjour, le motif du voyage.

Il serait donc judicieux de vous informer à l’avance sur les formalités en vigueur auprès de l’ambassade. Mieux encore, consultez le site du Ministère des Affaires étrangères pour quérir de plus amples renseignements sur les démarches administratives nécessaires et les vaccins obligatoires.

Décalages horaires : comment les anticiper ?

Si certains ne souffrent aucunement des effets du décalage horaire, d’autres peuvent carrément perdre leurs repères. En décalant le temps de sommeil de 1 à 2 heures durant les 4 jours qui précèdent le départ, vous serez en mesure d’anticiper l’heure d’arrivée.

Naturellement, la montre au poignet et celle du téléphone doivent être réglées à l’heure du lieu de destination. Une autre astuce consiste à voyager avec un masque sur les yeux pour ne pas subir les effets du changement d’heure.

Une bonne alimentation aide grandement à anticiper les effets du décalage horaire. Évitez notamment le thé, l’alcool et le café durant le vol, au risque de perturber votre horloge interne. Par contre, une hydratation intense est requise pour prévenir les courbatures, la fatigue et la phlébite.

D’ailleurs, si vous voyagez vers l’Est, privilégiez les aliments qui tiennent éveillé. En revanche, les glucides lents qui favorisent l’endormissement seraient conseillés si vous deviez voyager de l’Ouest vers l’Est.

Après un vol vers l’Ouest, bougez le plus souvent possible, exposez-vous à la lumière du soleil et évitez de boire de l’alcool. Toutefois, si vous avez voyagé de l’Ouest vers l’Est, il faudra penser à s’endormir très tôt, s’activer le plus possible et s’exposer à la lumière du jour.

Les siestes « flash » de 10 à 20 minutes permettent aussi de retrouver de l’énergie.