Comment calculer votre capacité d’emprunt ?

Lors de la demande d’un prêt hypothécaire en France, le prêteur examinera la capacité de vos revenus et de vos dépenses à rembourser la facture mensuelle. Le calcul est effectué sur la base du paiement du total des intérêts sur la période de remboursement du prêt [qui est généralement de 30 ans].

Comment ma capacité d’emprunt est évaluée ?

Votre capacité d’emprunt peut également être jugée selon que vous avez des économies ou des actifs tels que des actions et des parts. Si c’est le cas, ils les ajouteront à vos revenus pour calculer le montant que vous pouvez emprunter. Le fait d’avoir ces fonds supplémentaires à utiliser peut donner aux prêteurs plus de sécurité lors de l’approbation de la demande de prêt hypothécaire.

Si, au cours de votre processus d’évaluation par le prêteur, il estime qu’il y a eu une déclaration incorrecte des informations concernant le salaire et les dépenses (mon exemple : ne pas prendre réellement le temps ou le soin de déclarer tous les revenus et toutes les dépenses), il peut procéder à une évaluation stratégique des insuffisances (Strategic Deficiency Assessment – SDA) qui pourrait entraîner le rejet du prêt hypothécaire.

Si vous pensez que cela est sur le point de se produire, contactez votre prêteur dès que possible et expliquez pourquoi il y a une différence entre les informations fournies et la situation réelle. Mettez les choses au clair, car cela les aidera à comprendre si quelque chose a pu être oublié pendant le processus de demande de votre prêt hypothécaire.

Ils mèneront généralement une enquête interne, mais n’oubliez pas qu’ils ne font pas de discrimination ! Pour autant que tout soit clair et correct sur le papier (et je veux dire tout – n’omettez rien car nous voulons ici une précision parfaite). Si vous vous trouvez dans ce type de situation Il n’est pas trop tard pour rectifier le problème.

La bonne nouvelle est qu’il existe des solutions si vous vous trouvez dans ce type de situation. Parlez-en à votre courtier en prêts hypothécaires, qui vous aidera et vous conseillera sur la meilleure marche à suivre et vous indiquera s’il peut vous autoriser à présenter une demande de prêt hypothécaire.

Que faire si je suis travailleur indépendant ?

Si vous êtes un travailleur indépendant, les prêteurs examinent également les informations relatives aux flux de trésorerie fournies par vos comptables ou teneurs de livres. Il se peut que l’on vous demande des informations supplémentaires telles que des comptes personnels (si vous possédez une entreprise) et des documents de vente (par exemple, des factures). Le plus important est de s’assurer que tous les revenus et dépenses pertinents ont été déclarés correctement !

Votre situation financière doit montrer que vous avez suffisamment d’argent pour vivre et payer des impôts en France. En effet, vous devrez généralement prouver chaque année que :

1) Vous ne vous endetterez pas, et

2) vous disposez de revenus suffisants pour faire face à vos dépenses courantes.

Que faire si je viens de commencer à travailler ?

Si vous commencez un nouvel emploi, les prêteurs s’intéresseront à la stabilité du salaire. Ils voudront voir des augmentations régulières, il est donc utile d’inclure les détails des prochaines révisions de salaire. Il est également utile qu’ils sachent à quelle fréquence ces augmentations sont versées.

Comment mon conseiller financier peut-il m’aider ?

Votre conseiller financier doit préparer votre dossier conformément aux normes françaises en matière de prêt hypothécaire. Cela inclut le calcul de tous les revenus et dépenses nécessaires pour vous. Cela peut sembler être beaucoup de travail, mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’un expert en prêts hypothécaires qui peut le faire rapidement et efficacement ! Tout ce dont il a besoin, ce sont des informations précises sur vos revenus et vos dépenses.

Il doit également vous conseiller sur les types de prêts hypothécaires qui peuvent être accordés en France. Il existe un certain nombre de prêteurs spécialisés dans différents types de prêts hypothécaires auxquels vous pouvez prétendre si vous avez un conseiller hypothécaire pour vous aider.

Ils peuvent également négocier de meilleurs frais et taux d’intérêt avec le prêteur, ce qui vous fera économiser de l’argent ! Ils vous conseilleront sur le montant qu’ils peuvent emprunter compte tenu de votre situation et vous expliqueront pourquoi c’est le cas. Cela leur permet de vous donner une idée claire du montant maximum qu’ils peuvent vous accorder.

Combien puis-je emprunter pour un prêt personnel en France ?

En France, le montant d’un prêt personnel peut varier de 1 000 à 200 000 euros, selon le prêteur. Vous pouvez contracter n’importe quelle somme à l’intérieur de cette fourchette, à condition que vos mensualités ne dépassent pas un tiers de vos revenus.

Pour répondre à la question  » Combien puis-je emprunter si mon salaire mensuel est de 1 600 € ?  » Votre capacité d’emprunt est de 534 € par mois si votre revenu est de 1 600 € et si vous n’avez pas de dettes.

Si vous n’avez aucune dette, combien pensez-vous pouvoir emprunter sur la base de vos revenus pour un prêt personnel de quatre ans ? De nombreux prêteurs proposent un prêt personnel sur quatre ans avec un taux d’intérêt de 4 % au-dessus du taux Euribor, qui se situe autour de 2,5 %

Par exemple, si vous avez un salaire mensuel de 1 600 € et aucune dette

* Votre capacité d’emprunt est de 534 € par mois.

* Multipliez ce chiffre par 12 pour obtenir votre capacité d’emprunt annuelle. Dans ce cas, elle est de 6 552 € pour une période d’un an ou de 67 424 € pour une période de quatre ans

Combien puis-je emprunter pour un prêt hypothécaire en France ?

En France, les prêts immobiliers peuvent atteindre plusieurs millions d’euros. Vous pouvez emprunter jusqu’à 90 % de la valeur du bien. Comme pour un prêt personnel, vos remboursements mensuels ne doivent pas dépasser un tiers de vos revenus. N’oubliez pas que l’achat d’une maison avec un prêt hypothécaire entraîne des frais supplémentaires qui ne sont pas inclus dans votre prêt : taxes, notaire et enregistrement, par exemple.

Seuls les primo-accédants (ceux qui n’ont pas été propriétaires d’une maison au cours des deux années précédentes) peuvent demander un prêt hypothécaire couvrant 100 % ou plus de la valeur de la maison. Voici le montant que vous pouvez emprunter sur 25 ans en fonction de vos revenus, si vous n’avez pas de dette : * Si vous avez un salaire mensuel de 1 000 euros

* Votre capacité d’emprunt est de 495 € par mois.

* Multipliez ce chiffre par 12 pour obtenir votre capacité d’emprunt annuelle pour une période d’un an – 5 940 €.

Votre conseiller financier doit préparer votre dossier conformément aux normes hypothécaires françaises. Cela inclut le calcul de tous les revenus et dépenses nécessaires pour vous. Cela peut sembler une lourde tâche, mais n’oubliez pas qu’il est un expert en prêts hypothécaires et qu’il peut le faire rapidement et efficacement ! Tout ce dont il a besoin, ce sont des informations précises sur vos revenus et vos dépenses

Il doit également vous conseiller sur les types de prêts hypothécaires disponibles en France. Il existe un certain nombre de prêteurs spécialisés dans les différents types de prêts hypothécaires que vous pouvez obtenir en France.

Un exemple de simulation de capacité d’emprunt

Si le montant que vous pouvez emprunter est insuffisant pour financer l’ensemble de votre projet, le fait de connaître à l’avance votre limite d’emprunt vous permet d’explorer d’autres possibilités de financement. Pour ce faire, essayez de chercher sur Google « calcul de la capacité d’emprunt » ou « simulation de la capacité d’emprunt ».

Prenons un exemple concret. Vous voulez créer votre propre entreprise ou commerce, et vous pensez avoir besoin de 15 000 euros pour payer les dépenses. L’idéal serait que vous soyez employé par une entreprise sous contrat de travail à durée indéterminée qui vous verse un salaire mensuel net de 1 500 euros et que vous n’ayez pas de dettes en cours. nVous pouvez emprunter 500 euros chaque mois si vous entrez ces données dans le calculateur de capacité de prêt, soit 1/3 de vos revenus.

  • Votre voisin, qui gagne un salaire mensuel de 2000 euros, pourrait avoir droit à une dette allant jusqu’à 670 euros par mois s’il voulait savoir combien d’argent il pourrait obtenir. Toutefois, n’oubliez pas que ce chiffre comprend non seulement les fonds nécessaires au projet, mais aussi divers frais bancaires.
  • Si vos revenus varient d’un mois à l’autre, nous vous recommandons de calculer et d’exécuter la moyenne de vos revenus sur plusieurs mois.
  • Si vous empruntez avec quelqu’un d’autre, vos revenus mensuels seront additionnés et tout doublon sera évité. Par exemple, si vous louez un appartement, vous ne pouvez compter ce revenu qu’une seule fois.

Supposons un couple dont le revenu annuel est de 2 000 € et le revenu net de 1 700 €, et qui possède un appartement qui lui rapporte 500 € par mois. Supposons également qu’ils aient un prêt hypothécaire de 870 € à rembourser chaque mois. Leurs revenus totaux sont donc de 2000 €+ 1700 € + 500€ = 4200 €. Une estimation de la capacité d’emprunt de 1250 € par mois est appropriée.

Conclusion

Pour obtenir la meilleure compréhension de votre projet, quelle que soit sa nature, une simulation de la capacité de prêt est bénéfique. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises et les déceptions. Pour toutes ces raisons, le calcul de votre capacité d’emprunt est une étape essentielle pour obtenir un prêt bancaire. Toutefois, après étude de votre dossier, la banque ou le courtier auprès duquel vous avez déposé votre demande vous fournira des informations précises sur votre capacité d’emprunt.