Comment archiver ses documents d’entreprise efficacement ?

L’archivage constitue l’une des tâches les plus harassantes auxquelles sont confrontés les employés d’une entreprise. Les services concernés par l’archivage se retrouvent souvent très vite débordés, faute de bonnes pratiques. Or, archiver les documents administratifs, plus qu’une obligation légale, est une nécessité. Pour ceux qui l’ignorent, une mauvaise gestion des archives peut faire perdre de l’argent à l’entreprise. Voici donc comment s’y prendre pour avoir des archives efficaces.

Quels matériels utiliser pour l’archivage ?

Diverses méthodes sont utilisées pour archiver les documents administratifs de manière efficace. Au fur et à mesure que l’entreprise grandit, les piles de dossiers qui s’accumulent sur la table ou sur le sol ne facilitent ni la conservation ni la consultation des documents.

En général, les entreprises aguerries optent donc pour un box (boîte à archives) comme ceux commercialisés sur le site de Direct Papeterie, qui permet de classer les documents en les regroupant par lots, ou pour une armoire adaptable selon les besoins. Mais il peut être également très intéressant d’utiliser des bacs de stockage, des racks, des palettes ou des containers.

Les étapes pour un archivage efficace

Un bon archivage qui profite à l’entreprise doit suivre les étapes suivantes.

Identification des documents à archiver

La première étape pour archiver efficacement les documents administratifs physiques est de les identifier. Le but de cette manœuvre est de déterminer le type de document à archiver et surtout de choisir le mode d’archivage. L’identification permet également de prévoir les conditions de conservation des documents. À cette étape, le personnel dédié devrait déjà avoir une idée du type de rangement à utiliser.

En effet, selon le type de document, son importance et sa durée de vie, il est possible de déterminer lequel des équipements cités plus haut serait propice pour l’archivage. Il faut aussi prendre en compte la taille des archives et le niveau de sécurité requis. Une entreprise qui possède un grand volume de documents devrait découper ses armoires pour obtenir des palettes. S’il s’agit de dossiers confidentiels, les containers sont plus recommandés.

Authentification des documents

Après l’identification, les employés doivent être en mesure d’analyser les documents, afin d’établir leur authenticité. Cette étape est importante, car toute la légitimité d’une entreprise réside dans la valeur des documents qu’elle présente. Il ne sert donc à rien d’archiver des documents qui n’ont aucun intérêt financier, stratégique ou juridique.

Le traitement et le classement des documents en vue d’un rangement sont simplicité par cette étape, grâce à leur tri selon la nature du document et à l’apposition d’une date et éventuellement de signatures. À l’issue de l’authentification, le service d’archivage pourra stocker les documents ou les renvoyer pour vérification.

Stockage des archives

C’est l’étape de l’archivage à proprement parler. Elle consiste à classer les documents identifiés selon un système bien établi et propre à chaque service de l’entreprise. Lors de l’identification, les employés doivent être en mesure de déterminer le thème administratif de chaque document. Ce sont les thèmes qui vont constituer les grands blocs de rangement. À l’intérieur de ces blocs seront ensuite rangés les documents spécifiques à chaque thème.

Pour un stockage efficace, qui optimise la conservation et la consultation des documents, il faut réaliser un bon classement. Ce dernier doit être logique et faciliter l’accès à l’information. Si la recherche doit se faire par nom, les documents doivent être classés par ordre alphabétique. Si par contre l’information doit être recherchée par chiffre (les dates ou les numéros d’identification par exemple), le classement doit suivre un ordre croissant ou décroissant.

Bien entendu, le stockage s’effectuera dans la structure de rangement choisie. Il faut garder à l’esprit que dans tous les cas, la boîte à archive est un incontournable de l’archivage. Chaque boîte ou groupe de boîtes correspond à un thème administratif. Et ce sont ces boîtes qui sont classées dans les racks, containers, armoires, etc.