Changement climatique : quels risques pour votre entreprise

Les changements climatiques constituent l’un des plus grands risques auxquels les entreprises sont confrontées. Ils peuvent avoir des conséquences désastreuses sur le personnel et sur le matériel. En tant que responsable, vous devez prendre les mesures adéquates afin de limiter ces risques et protéger votre entreprise. Quelles mesures de sécurité pouvez-vous donc mettre en place ?

Les risques en entreprise : inondation, incendie, températures élevées

Les changements climatiques augmentent de manière considérable les risques en entreprise. On peut noter :

  • les inondations,
  • les incendies,
  • les températures élevées,
  • les intoxications, etc.

Les risques d’inondation sont de plus en plus élevés. Ils touchent le plus souvent les entreprises qui se situent près des cours d’eau. Les causes principales de ces événements tragiques sont la fonte massive des neiges et les pluies diluviennes. Le débordement des eaux engendre des dégâts importants pour une entreprise : matériel informatique endommagé, bureaux dévastés, pertes en vies humaines dans le pire des cas.

En plus des inondations, les entreprises sont également touchées par les incendies. Ceux-ci peuvent être dus à une installation électrique défectueuse provoquant une surtension, un court-circuit ou une surintensité. De plus, un incendie peut être déclenché par des substances inflammables, des produits chimiques ou suite à une négligence humaine. Cet événement engendre aussi de graves répercussions. D’après l’INRS, 70 % des entreprises ayant subi un sinistre majeur, tel qu’un incendie, disparaissent dans les mois qui suivent.

Enfin, les risques de températures élevées et les intoxications sont récurrents dans les entreprises. Ils peuvent être dus au réchauffement climatique et aux activités humaines. Au regard de ces points, il est indispensable d’accorder une attention particulière à ces risques afin de trouver les solutions les plus adaptées.

A lire aussi  Mauvais retour de la clientèle : comment y faire face ?

Les systèmes anti-crue

Il existe différents types de systèmes anti-crue. Voici quelques exemples de dispositifs que vous pouvez installer pour protéger votre entreprise des risques d’inondation.

Les batardeaux

Les batardeaux sont très pratiques et efficaces. Ils permettent de protéger les infrastructures des inondations. Vous pouvez les installer pour sécuriser votre entreprise. Ces barrières présentent de nombreux avantages. D’une part, elles sont solides et très résistantes. Vous pouvez ainsi les utiliser pendant longtemps. De plus, l’installation d’un batardeau est simple et très facile. Il peut facilement s’adapter à toutes les situations et tous les terrains.

Ces équipements sont souvent réutilisables, ce qui en fait un bon investissement. Les batardeaux se déclinent en plusieurs modèles. Ceux en aluminium sont beaucoup plus recommandés. En plus d’être solides, ils offrent un niveau d’étanchéité optimal.

Les portes étanches à l’eau

Tout comme les batardeaux, la porte étanche à l’eau est très efficace pour limiter les risques d’inondation dans votre entreprise. Il s’agit d’un système anti-crue très apprécié. Les portes étanches à l’eau sont fortement recommandées pour les sociétés situées dans les zones où les risques d’inondation sont élevés. Elles peuvent être utilisées pour protéger les locaux techniques, les accès des parkings souterrains et les chaufferies. L’installation de ce dispositif vous permet de limiter les dégâts qui peuvent résulter d’une montée des eaux.

Il existe différents modèles de portes étanches à l’eau. Vous avez ainsi la possibilité de choisir le modèle qui vous convient. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour des modèles à un ou deux vantaux. En plus de cela, privilégiez des modèles qui sont dotés d’un niveau de résistance A2P BP1.

Les barrières anti-inondation

Très robustes, les barrières anti-inondation sont prisées pour leur efficacité. Elles préviennent notamment contre les dégâts et les accidents causés par l’eau. Idéales pour protéger votre entreprise contre les crues, les barrières anti-inondation sont aussi faciles et rapides à installer. En plus de cela, elles sont polyvalentes. Vous pouvez ainsi les mettre dans n’importe quel local.

A lire aussi  Les erreurs à éviter lors de la gestion de vos contrats de location avec MyFoncia et le service client

Elles protègent convenablement vos équipements et votre sol. La plupart de ces équipements sont réutilisables. Pour une sécurité optimale, il est toutefois important que votre structure anti-inondation soit bien étanche. Pour cela, optez pour des barrières automatiques. Ces dernières sont très performantes et offrent une étanchéité parfaite en cas d’inondation.

De plus, leur fonctionnement est assez simple. La plupart des modèles automatiques ne réclament en effet aucune énergie pneumatique ou électrique, ni une intervention humaine. Insérées au bas du sol et ne créant aucun relief, les barrières anti-inondation automatiques s’élèvent et s’abaissent selon le niveau de la crue par la force de l’eau. Elles se déclinent en plusieurs modèles. Vous avez ainsi la possibilité de choisir celui qui vous convient.

Les murs anti-inondation

Les murs anti-inondation sont aussi efficaces pour protéger vos locaux industriels contre les crues. Ils sont très étanches et offrent de nombreuses possibilités de finitions. Les murs anti-inondation sont souvent posés sur des fondations en béton armé avec des barres de démarrage. Au fur et à mesure que les blocs sont installés, l’armature des murs se fixe. Une fois cela fait, on remplit le noyau de béton pour former une barrière étanche. Les murs de protection contre les inondations sont très robustes et durables.

Incendie, intoxication et températures élevées : comment faire face ?

Différentes solutions s’offrent à vous pour protéger votre entreprise contre les incendies et l’intoxication.

Installez des extincteurs

Les extincteurs sont indispensables dans une entreprise. Il s’agit d’une obligation légale dont le non-respect peut être passible de sanctions. Les extincteurs permettent notamment d’agir rapidement en cas d’incendie dans votre entreprise afin de limiter les dégâts matériels et humains. Pour mieux contrer ces dégâts, vous devez installer ces équipements dans des endroits stratégiques et accessibles à tous. Pour de grandes surfaces, il est recommandé par exemple de mettre un extincteur tous les 200 m2. De plus, les étages doivent en posséder. Un panneau doit par ailleurs être présent sur chaque extincteur pour renseigner sur sa nature.

A lire aussi  Chefs d’entreprise, pourquoi avez-vous besoin d’un outil de diagnostic en ligne pour TPE / PME ?

Il existe différents types d’extincteurs :

  • l’extincteur à eau,
  • l’extincteur à mousse,
  • l’extincteur à poudre,
  • l’extincteur à CO2.

Les extincteurs à eau et à mousse sont les plus utilisés. Ils sont particulièrement recommandés pour lutter contre les feux de classe A et B (feux de papiers, de liquides, etc.). En revanche, les extincteurs à poudre sont parfaits pour maîtriser les feux de classe C. La poudre permet d’étouffer les flammes tout en isolant les combustibles qui alimentent l’incendie. Peu importe le modèle que vous avez, vous devez entretenir périodiquement vos extincteurs afin de toujours les maintenir dans un état opérationnel. L’entretien doit être fait par un professionnel qualifié.

Utilisez un obturateur de canalisation anti-pollution

Les obturateurs anti-pollution sont des dispositifs qui permettent de boucher une canalisation afin de retenir les pollutions accidentelles. Il s’agit notamment des ballons pneumatiques. Ces derniers demeurent de façon permanente dans la canalisation. L’obturateur antipollution joue le rôle d’une vanne pneumatique et permet une rétention efficace des eaux sur un site. Il utilise le réseau de canalisations comme zone de stockage temporaire ou tampon. Doté d’une très faible épaisseur, il ne perturbe pas le flux lorsqu’il n’est pas en action.

Les obturateurs de canalisation anti-pollution sont généralement équipés d’une armoire de commande qui permet de les déclencher rapidement. Cela peut être fait à distance ou par une intervention manuelle. Le but est d’empêcher les eaux polluées qui proviennent d’un déversement de produits chimiques ou d’un accident de parvenir aux réseaux d’assainissement ou dans le milieu naturel.

L’utilisation d’un obturateur gonflable est assez simple. Il vous suffit d’appuyer sur un bouton ou de déclencher le dispositif à distance par radio ou système filaire. Les produits dangereux ou nocifs seront directement évacués vers un bassin de rétention ou contenus dans le réseau interne du site. Les obturateurs gonflables ont par ailleurs l’avantage d’être très résistants à l’usure et aux produits chimiques. Pour protéger votre entreprise des risques d’intoxication, n’hésitez donc pas à vous équiper de ce dispositif.