Travailleurs isolés : les obligations des entreprises

Toute entreprise est tenue de s’assurer de la santé physique et psychologique de ses collaborateurs. Pour les travailleurs isolés en particulier, la mise en place de divers dispositifs de protection s’impose. Outre les raisons de sécurité, ces dispositifs contribuent aussi à la bonne productivité de l’entreprise grâce à un personnel motivé et compétent. Dans ce billet, découvrez les différentes mesures qu’une entreprise doit prendre et les alternatives possibles pour sécuriser ses employés.

Zoom sur la loi sur la protection des travailleurs isolés

Le code du travail prévoit que le gérant de l’entreprise doit prendre les dispositions pour que chaque salarié fasse l’objet d’une surveillance directe ou indirecte de jour comme de nuit, comme le précise l’Article R252 du 13/06/84.

Pour confirmer cette loi, des directives européennes viennent préciser que les chefs d’entreprises doivent choisir des équipements de protection individuelle appropriés. Vous pouvez dans ce cas adopter des solutions sur-mesure comme celles proposées sur le site de PV Sécurité visant à garantir la protection des travailleurs isolés.

Les conditions de sécurité des travailleurs sont légiférées dans un cadre très strict. De plus, ces conditions de sécurité impliquent d’importantes responsabilités pour le chef d’entreprise. En effet, protéger les employés est un devoir prioritaire de ce dernier. Bénéficier d’une protection optimale est un droit élémentaire qui engage sa responsabilité pénale.

Cette protection ne doit donc pas être prise à la légère afin d’éviter des conséquences graves sur la santé du travailleur isolé. Le plus souvent, il se sent vidé et peut éprouver des difficultés à s’endormir. Dans certains cas, il est exposé à des pathologies dermatologiques exacerbées. Coupé de tout contact physique en raison de l’aspect solitaire de son emploi, le traumatisme peut être encore plus lourd et engendrer des décompensations psychiques et des arrêts de travail de longue durée. La nécessité d’une aide thérapeutique est donc parfois nécessaire.

travailleur isolé

Les différentes solutions pour la protection des travailleurs isolés

Comme mesure de protection, chaque entreprise doit commencer par une organisation du travail permettant de réduire, voire d’éliminer les situations de travail isolé. Il faut ensuite proposer des dispositifs d’alerte pour le secours.

Prévenir les risques en aménageant les locaux selon le risque d’agression et en mettant en place de vitrages renforcés et des vidéo-surveillances n’est pas suffisant. L’idéal consiste à mettre à disposition de ces employés un équipement fiable et performant leur permettant d’alerter rapidement en cas de soucis.

De ce fait, un dispositif d’alarme pour travailleur isolé ou DATI/PTI est fortement recommandé compte tenu de son efficacité et sa praticité. Cela permet au travailleur de déclencher une alarme détresse. Il intègre aussi des fonctions comme le système de localisation intégré permettant une intervention rapide pour secourir le travailleur en danger et le déclenchement automatique de l’alarme en cas de détection d’une position anormale du travailleur comme la perte de verticalité, l’arrachement du dispositif ou encore l’immobilité prolongée.

Avant d’investir dans ce dispositif, il convient de vérifier sa fiabilité, que ce soit au niveau de la transmission des alertes ou de l’équipement.