SEO : comment choisir ses mots-clés ?

Le choix des mots-clés est une étape décisive dans l’élaboration d’une stratégie de référencement naturel (SEO). Les mots-clés sont en effet stratégiques pour votre positionnement au niveau des résultats des moteurs de recherche. S’il est important de les insérer de façon harmonieuse dans vos contenus, il est d’abord primordial de savoir les choisir. Comment ? Réponse dans cet article !

Évaluez la volumétrie et le trafic générés par les mots-clés

Peu importe votre secteur d’activité, vous ne pouvez choisir les mots-clés sur lesquels vous positionner au hasard. Il est des modalités telles que la volumétrie, qu’il est important de considérer. La volumétrie s’entend comme le nombre de recherches Google que les internautes effectuent sur un mot-clé en un mois par exemple. Elle va de pair avec le trafic généré par ce mot-clé.

Pour évaluer la volumétrie et le trafic que peut générer un mot-clé, l’aide d’un professionnel vous sera utile. Essayez donc d’en savoir plus sur l’intérêt de solliciter un consultant en marketing digital pour une telle expertise, tant pour le choix de vos mots-clés, que pour l’élaboration de l’ensemble de votre stratégie SEO.

Tenez compte de la concurrence

Pour que vos mots-clés soient pertinents et génèrent le trafic que vous espérez, il est essentiel d’apprécier la concurrence. Par exemple, si certains de vos grands concurrents se sont déjà positionnés sur ces keywords, il serait difficile de vous placer encore sur ces mots stratégiques.

Pour savoir ce qu’il en est concrètement, effectuez des recherches Google afin de voir les sites qui apparaissent en première page. Appréciez si vous pouvez malgré leur présence, tirer votre épingle du jeu via les mots-clés que vous ciblez.

Dressez une liste de mots-clés principaux et de mots-clés secondaires

Certains mots-clés génèrent un trafic plus important, parce que plus susceptibles d’être tapés dans la barre de recherche Google par les internautes. Ils sont souvent étroitement liés à votre secteur d’activité. Vous devez prioritairement en établir une liste, en déclinant plusieurs variantes de ces keywords. L’enjeu est en effet de vous positionner sur le maximum de mots-clés différents.

Dans un fichier Word ou Excel, vous pouvez donc établir une liste d’une vingtaine (voire plus selon votre secteur) de mots-clés que vous estimez plus pertinents. À cet effet, basez-vous sur l’ensemble des catégories produits ou services que vous proposez. Idéalement, chaque mot-clé devrait correspondre à une page spécifique.

Une fois cette liste établie, il faudra passer à celle des mots-clés secondaires. L’intérêt des mots-clés secondaires est que Google puisse associer chacune de vos pages à un ensemble d’autres pages qui abordent le même sujet. Ces mots-clés déclinés sont essentiels pour que votre page figure dans un nombre conséquent de requêtes. Il s’agit d’une sorte de champ sémantique autour des keywords principaux.

Tenez compte de vos pages d’atterrissage

Pour un bon référencement naturel, chacun de vos mots-clés doit correspondre à une URL spécifique. Pour trancher quant à votre autorité sur un mot-clé principal, et par conséquent sur votre position dans les SERP, les algorithmes de Google vont tabler sur des facteurs comme la richesse du contenu de votre page, son URL, ses liens entrants. Pour cela, vous pouvez vous inspirer de la liste de vos URL et des thématiques de vos pages pour établir la liste de vos mots-clés principaux.

Par ailleurs, pour bien choisir vos mots-clés, il importe aussi :

  • d’utiliser les outils de génération de mots-clés (Semrush, Yooda, Keyword planner) ;
  • de préférer les mots-clés à longue traine ;
  • de travailler la sémantique.