Se faire accompagner pour créer son entreprise : un choix judicieux

Créer son entreprise est une aventure passionnante, mais qui peut aussi s’avérer complexe et semée d’embûches. Pour mettre toutes les chances de réussite de leur côté, de nombreux entrepreneurs choisissent de se faire accompagner dans cette démarche par des professionnels expérimentés. Quels sont les avantages à se faire accompagner, et quelles sont les différentes formes d’aide disponibles ? Cet article vous donne un panorama complet sur le sujet.

Pourquoi se faire accompagner pour créer son entreprise ?

La création d’une entreprise nécessite la prise en compte de nombreux éléments : étude de marché, choix du statut juridique, recherche de financements, élaboration d’un business plan, formalités administratives… Autant de sujets qui peuvent être intimidants pour un créateur d’entreprise, surtout s’il s’agit de sa première expérience entrepreneuriale.

Se faire accompagner par des experts permet ainsi de bénéficier de leur savoir-faire et de leur expérience pour aborder ces différentes problématiques avec plus de sérénité. De plus, selon une étude réalisée par l’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprises), le taux de survie à 3 ans des entreprises accompagnées est nettement supérieur à celui des entreprises non accompagnées (75% contre 50%).

Enfin, l’accompagnement peut également permettre au créateur d’entreprise de développer son réseau professionnel et d’accéder à des opportunités qu’il n’aurait pas pu saisir seul.

Les différentes formes d’accompagnement à la création d’entreprise

Il existe plusieurs types d’accompagnement à la création d’entreprise, en fonction des besoins spécifiques de chaque porteur de projet :

– Les incubateurs et les pépinières d’entreprises : ces structures proposent un hébergement temporaire aux jeunes entreprises, ainsi qu’un accompagnement personnalisé et des services mutualisés (salle de réunion, secrétariat, etc.). Ils sont généralement spécialisés dans un secteur d’activité ou un type de projet.– Les réseaux d’accompagnement : ils regroupent des professionnels expérimentés (chefs d’entreprise, cadres dirigeants, experts-comptables, etc.) qui mettent bénévolement leurs compétences et leur réseau au service des créateurs d’entreprise. Parmi les réseaux les plus connus, on peut citer le Réseau Entreprendre, l’Adie ou encore Initiative France.– Les chambres consulaires : elles proposent des services d’aide à la création d’entreprise (conseil juridique, fiscal, social), des formations et des ateliers thématiques. Elles sont accessibles aux artisans, commerçants et industriels.– Les coaches et consultants spécialisés : ils offrent un accompagnement sur mesure aux créateurs d’entreprise, en fonction de leurs besoins spécifiques (élaboration du business plan, stratégie commerciale, développement à l’international…).

A lire aussi  La gestion efficace des opérations quotidiennes dans un commerce franchisé : les clés du succès

Comment choisir son accompagnement ?

Pour bien choisir l’accompagnement qui correspondra le mieux à ses besoins, le créateur d’entreprise doit déterminer ses objectifs et ses priorités. Il devra ensuite se renseigner sur les différentes offres disponibles sur le marché, en tenant compte de critères tels que :

– La notoriété et l’expérience de l’organisme : il est important de se renseigner sur la réputation de la structure ou du professionnel qui proposera l’accompagnement, en vérifiant notamment les témoignages d’anciens accompagnés.– Le coût : certains accompagnements sont gratuits (incubateurs publics, chambres consulaires), tandis que d’autres nécessitent un investissement financier (coaching, consulting). Il est essentiel de bien évaluer le rapport qualité-prix des services proposés.– Les modalités d’accompagnement : certains accompagnements sont individuels, tandis que d’autres sont collectifs. Le créateur d’entreprise devra déterminer quelle formule lui convient le mieux en fonction de son profil et de ses attentes.– La durée et l’intensité de l’accompagnement : certains dispositifs prévoient un suivi sur plusieurs années, tandis que d’autres sont plus ponctuels. Il est important de choisir un accompagnement adapté à son rythme et à ses disponibilités.

Les aides financières pour se faire accompagner

Il existe également des dispositifs d’aide financière pour les créateurs d’entreprise qui souhaitent se faire accompagner. Parmi eux :

– Les subventions publiques : certaines collectivités territoriales proposent des aides financières pour la création d’entreprise, qui peuvent être utilisées pour financer l’accompagnement.– Les fonds d’amorçage : ces dispositifs, souvent gérés par des organismes publics ou parapublics, permettent de financer les premières étapes de la création d’une entreprise, dont l’accompagnement.– Les crédits à taux bonifiés : certaines banques proposent des prêts à taux préférentiels pour les créateurs d’entreprise qui bénéficient d’un accompagnement.

Ainsi, se faire accompagner pour créer son entreprise est une démarche qui présente de nombreux avantages. Que ce soit pour bénéficier de conseils avisés, développer son réseau professionnel ou accéder à des opportunités de financement, l’aide apportée par des professionnels expérimentés peut s’avérer précieuse. Il convient toutefois de bien choisir son accompagnement en fonction de ses besoins et de ses moyens, afin d’en tirer le meilleur parti.

A lire aussi  L’achat de machine d’occasion pour redonner du souffle aux industriels