Retrouver du travail après une longue période d’inactivité

A la suite d’un congé parental, d’un congé sabbatique, ou bien d’un licenciement, rebondir après une longue période d’inactivité n’est pas facile. Seulement, si vous appliquez les bonnes astuces, il vous sera facile de retrouver rapidement et efficacement du travail. Un retour à l’emploi se prépare en amont comme suit.

Rester optimiste et garder confiance en soi

Après une longue période d’inactivité, la perte de confiance en soi est un problème souvent rencontré. Cela constitue pourtant un frein à la réinsertion professionnelle. Peu importe votre situation, sachez que les recruteurs sont conscients que presque tout le monde passe un jour par le chômage. Pour ne pas être sévère avec vous-même, ne dévalorisez surtout pas vos réussites et travaillez sur vos lacunes. Pour vous remonter le moral, faire des rencontres avec d’autres chômeurs pourra aussi vous aider à ménager votre équilibre psychologique et à faire un partage d’expérience.

Une recherche d’emploi se traduit toujours par des démarches administratives. Pour éviter d’être submergé et finir par baisser les bras, vous devez absolument vous organiser en établissant une liste de vos priorités.

Assumer sa période d’inactivité face aux recruteurs

Après une longue période de chômage, si un recruteur s’intéresse à votre candidature, c’est que votre profil coïncide avec sa recherche. Seulement, n’oubliez surtout pas qu’il va aussi chercher à savoir la raison pour laquelle votre CV comporte un trou. Le moment venu, ne prenez surtout pas le risque de mentir, car il peut bien vérifier la véracité de votre histoire. Faites face à ses questions en assumant votre période d’inactivité. Pour ce faire, faites en sorte de tourner cette lacune à votre avantage en insistant sur les activités que vous avez pu effectuer ainsi que les soft-skills que vous avez pu développer.

Vous pouvez aussi choisir de prouver votre expertise et votre motivation dans votre domaine de prédilection. Assurez-vous toutefois de bien rester à la page et de ne rien perdre de vos connaissances et vos expériences.

Au moment de reprendre le travail

Suite à une longue période d’inactivité, la prise d’un nouveau poste dans une nouvelle société peut être une situation effrayante. Notez pourtant que si vous êtes été élu parmi tous les candidats, c’est que vous avez inspiré confiance au recruteur. Cette performance, vous devez la mettre à votre crédit. Vous devez également faire de votre possible pour réduire votre temps d’adaptation au nouveau poste.

La meilleure solution c’est de ne jamais baisser les bras et de toujours rester positif. Lors de votre prise de poste, restez bien attentif aux détails, informez-vous, cherchez également à apprendre et à travailler en équipe. Vos efforts vous aideront efficacement à favoriser votre intégration et votre retour au travail. Attention toutefois à ne pas vous imposer trop de tâches en surcompensant votre période d’inactivité, car cela pourrait nuire à la qualité de votre travail.