Les défis et les opportunités pour les entreprises d’utiliser l’AR et la VR

L’AR (Réalité Augmentée) et la VR (Réalité Virtuelle) sont parfois des concepts peu clairs pour les gens, même si la majorité sait que leur technologie renvoie à une réalité simulée. Avec la VR, l’utilisateur se retrouve dans un monde entièrement virtuel. Pour accéder à cette réalité parrallèle, il porte un casque qui couvre ses yeux et des écouteurs. A contrario, l’AR invite le monde simulé dans le monde réel. Il utilise des éléments virtuels comme des applications pour enrichir le réel. Chacune de ces technologies représente des opportunités pour les entreprises. Cependant, avant de devenir réellement indispensables, elles doivent faire face à un certain nombre de défis. Obtenez plus de détails dans la suite de cet article. 

Les défis auxquels les entreprises doivent faire face pour utiliser l’AR et la VR

L’utilisation de ces technologies n’est pas sans inconvénient. Ils sont présentés ici comme des défis.

Pour le cas de la VR   

La Réalité virtuelle amène l’utilisateur à se déconnecter du monde réel. Cette technologie lui permet donc de s’évader, comme le Métaverse, dont fait mention une étude ExpressVPN. Un danger potentiel pourrait être que certains se mettent à préférer un tel monde au monde réel. Ils peuvent en être ainsi dépendants.

Une déconnexion sociale peut ainsi exister. Cela peut bien affecter la santé mentale en entraînant des effets physiologiques non souhaitables. Les douleurs oculaires font aussi partie des risques que prennent les utilisateurs.

Quid de l’AR ?

Le tout premier défi à relever par les entreprises souhaitant utiliser l’AR est l’interface qui permet d’accéder à la réalité augmentée. Les applications permettant d’en faire usage doivent être téléchargées sur des smartphones.

A lire aussi  Entreprise : 3 raisons d'opter pour la location d'imprimantes

Cependant, la petitesse de leur écran ne rend pas la tâche facile. En outre, l’utilisateur a l’obligation de tenir le smartphone au bout du bras. Logiquement, cela ne lui permet pas de faire trop de mouvements. 

La confidentialité est un défi à relever. Avec la réalité augmentée, lorsqu’un utilisateur pointe son objectif vers vous, il peut avoir de façon instantanée toute information sur vos profils sur les réseaux sociaux. Accepteriez-vous qu’un inconnu ait aussi facilement des informations sur vous ? Le manque de sécurité est aussi un défi qui doit être relevé avec le temps. 

Que sait-on des opportunités que garantissent ces deux technologies ? 

Les entreprises peuvent former leurs employés sans que ceux-ci ne quittent leurs bureaux. L’apprentissage immersif est un argument en faveur de la réalité virtuelle. Cela permettra aux salariés d’apprendre de nouveaux concepts et mettre en pratique les notions apprises dans un environnement sûr et immersif. 

Ainsi, cette technologie permet d’avoir des employés bien formés. Ils sont donc en théorie plus productifs grâce à cette technologie. Vous pouvez aussi l’utiliser afin de créer des espaces de réunion virtuels. Cette technologie améliore donc la communication et réduit les coûts de transport. 

Elle permet aux entrepreneurs de créer des modèles 3D de leurs articles. Ils peuvent tester différentes options de fabrication. Ils dépenseront donc moins pour développer leurs produits et cela leur fait aussi gagner du temps. 

En outre, la VR permet d’accroître l’engagement du client. Avec le casque et les écouteurs, ils peuvent avoir plus de détails sur les biens et services que met en vente l’entrepreneur. Cette expérience immersive peut les inciter à acheter votre produit. 

L’AR permet aussi de susciter l’engagement auprès du client. Elle permet d’innover dans la présentation de votre produit. Votre cible appréhende mieux ses avantages sans que vous n’ayez à faire de longs discours. Elle vous aide donc à vous démarquer de vos concurrents tout en améliorant votre image de marque. In fine, en l’utilisant, vos ventes ne feront qu’augmenter.

A lire aussi  Comment choisir son matériel de protection individuelle ?

Les entreprises ont donc beaucoup à gagner en utilisant ces technologies, si les doutes qui entourent ces technologies sont levés dans un futur proche…