Infirmières : éviter les troubles musculosquelettiques

Tous les corps de métiers ont leurs lots de risques, certains étant plus vicieux que d’autres. La profession d’infirmière ne fait pas exception à cette règle. Par exemple, 95 % des maladies professionnelles du secteur de l’aide et des soins à la personne sont liés à des troubles musculosquelettiques. Les infirmières font partie des victimes de ces troubles.

Portez des chaussures médicales qui facilitent une bonne posture

Les troubles musculosquelettiques (TMS) regroupent un grand nombre de pathologies et de symptômes. Ceux-ci sont spécialement liés aux articulations. Ils sont causés par des postures contraignantes prolongées. Par exemple, les TMS sont le quotidien de ceux qui sont obligés de travailler debout toute la journée, comme les infirmières.

Cependant, l’un des moyens les plus efficaces de se protéger, c’est d’augmenter votre confort au travail avec des équipements et accessoires adaptés. Il vous faut par exemple des chaussures médicales qui améliorent votre posture et vous procurent un bon maintien des talons. Les chaussures médicales Schuzz font partie des modèles que recommandent les spécialistes de la santé au travail. Elles sont moulées selon la forme naturelle de vos pieds et en épousent la voûte de manière ergonomique.

Leur conception leur permet de diminuer la pression qu’exercent une posture debout et la marche fréquente sur les genoux et le dos. Si vous voulez choisir par exemple des sabots de grande qualité et adaptés aux infirmières, ils doivent avoir un talon légèrement surélevé. Cela facilite la circulation sanguine et réduit les tensions sur la colonne vertébrale. Les chaussures médicales confortables doivent aussi avoir une bonne aération pour que la peau de vos pieds puisse bien respirer. Enfin, la semelle intérieure de ce type de chaussures peut avoir de petits picots, des bulles, ou des excroissances qui ont un effet massant et anti-transpiration qui augmente le confort.

sabot médical

Utilisez les équipements médicaux adaptés pour éviter les troubles musculosquelettiques

Parmi les tâches qui incombent aux infirmières, le déplacement des patients est fréquent. Si ces derniers sont trop lourds, une des meilleures astuces est de trouver un collègue pour vous aider. Vous pouvez également utiliser des équipements médicaux adaptés. Il s’agit par exemple du lève-personne, du verticalisateur et des planches de transfert.

Récupérez convenablement après une garde

Les gardes d’infirmières peuvent être très épuisantes, qu’elles soient faites en journée ou durant la nuit. Pour cela, dans votre emploi du temps, prévoyez suffisamment de temps pour bien dormir après les gardes. Le sommeil a des capacités réparatrices exceptionnelles. Même si c’est apparemment anodin, si vous manquez de sommeil, vous aurez plus de mal à tenir debout tout au long de vos heures de garde. Vous favorisez ainsi le développement de troubles musculosquelettiques.

Pratiquez une activité sportive régulière pour prévenir les troubles musculosquelettiques

Comme le sommeil, le sport a d’innombrables vertus. Vous n’avez pas besoin de faire de longues et intenses séances. L’essentiel est que vous pratiquiez régulièrement une activité sportive adaptée à vos capacités physiques. En plus d’améliorer votre posture, cette habitude vous permettra d’obtenir un meilleur équilibre. Pour ressentir moins de maux de dos, vous pouvez par exemple adopter la brasse sportive, la randonnée, la marche rapide ou la corde à sauter. Selon vos envies, vous pouvez adopter des activités sportives plus douces. Le yoga ou le Qi Gong sont des exemples parfaits.