Industrie agroalimentaire : l’évolution des notions PLM et des logiciels associés

L’industrie agroalimentaire est l’un des secteurs qui font face au marché le plus concurrentiel. En plus des normes qui deviennent de plus en plus exigeantes, les modes de consommation ont beaucoup évolué et se sont beaucoup diversifiés. Pour gagner sa place dans le marché, chaque entreprise industrie agroalimentaire doit innover. Une innovation qui concerne aussi bien la gestion des produits pendant leur cycle de vie que la satisfaction des attentes des consommateurs. Pour ce faire, il faut miser sur des solutions efficaces et pérennes. L’utilisation de logiciel dédié en fait partie. Plus de détails dans cet article.

La notion de PLM

Le PLM ou Product Life Management est une méthode permettant de gérer le cycle de vie des différents produits, notamment des produits agroalimentaires. Il consiste à optimiser toutes les caractéristiques de chaque produit à partir de son lancement jusqu’à sa commercialisation. Ainsi, un logiciel PLM pour l’industrie agroalimentaire va donc traiter les données concernant chaque produit afin de mieux le gérer, depuis sa conception jusqu’à décider de sa date de retrait du marché. Grâce à ce logiciel, l’entreprise peut accéder aux informations complètes sur le produit à tout moment de son cycle de vie. Cela va lui permettre de répondre aux différents enjeux, d’innover pour contrecarrer la concurrence et de savoir quand un produit n’est plus rentable.

Il faut savoir qu’un produit peut avoir des centaines, voire des milliers d’informations le concernant à chaque stade de sa production : c’est ce qui permet d’obtenir un produit de qualité répondant en permanence aux normes et aux attentes des consommateurs, mais qui permet aussi d’atteindre ses objectifs en termes de chiffres d’affaires.

Issu de l’industrie de la défense, le PLM se présente comme une solution qui s’adapte très bien au secteur agroalimentaire. Il est immédiatement opérationnel et produit des effets perceptibles dès sa mise en place.

Quels sont les avantages du PLM ?

Si l’utilisation du PLM tend à se démocratiser (et pas seulement au sein des entreprises agroalimentaires), c’est parce que ce logiciel propose de multiples avantages. Par exemple, dans le Time to Market, le PLM ne se contente pas de vous aider à la production de votre produit. Il accélère aussi sa commercialisation en multipliant les collaborations externes et internes et en automatisant les tâches à faible taux de valeur ajoutée.

Enfin, grâce au PLM, l’innovation fait désormais partie intégrante du cycle d’un service d’une entreprise. Il aide celle-ci à piloter tous les projets d’innovation et à tirer profit de ces changements.

Quelles sont les fonctions principales du PLM ?

Pour s’adapter aux demandes les plus exigeantes, le PLM permet de filtrer les différentes informations afin d’éviter la surcharge de données pour l’utilisateur. Il permet aussi le pilotage de projets : quelle que soit l’activité de votre entreprise, le PLM vous sera utile pour consulter leur évolution ainsi que leur impact sur votre budget.

Le PLM permet d’apporter des modifications au produit en fonction des demandes des consommateurs. Il vous aide aussi à évaluer les risques de ces modifications. Devenu facteur de décloisonnement, il partage les données en temps réel avec tous les services internes et externes autorisés à y accéder.

Pourquoi la gestion du cycle de vie du produit ou PLM est-elle si importante ?

Le PLM permet de se démarquer de ses concurrents, de fidéliser les clients et le tout, sans faire beaucoup d’investissement. Les entreprises qui utilisent un logiciel de PLM gèrent mieux leurs coûts de production et de développement tout au long de la vie du produit.

Dans l’internationalisation des produits

Grâce au PLM, vous pouvez consolider l’internationalisation de tous vos produits, notamment vos produits de grande consommation ou PGC. Le PLM structure la gestion du cycle de vie des produits en proposant des solutions de pilotage systématiquement améliorées dans toute la chaîne de production et d’approvisionnement.

Dans la réglementation

Le logiciel PLM est un outil indispensable pour accompagner le respect des normes, notamment des normes de production afin de se conformer naturellement aux différentes réglementations. En effet, chaque pays dispose d’un cadre règlementaire qui lui est propre. Et chaque règlement dispose de règles et d’exceptions de toutes sortes. Vérifier ces différentes règles coûte beaucoup aux entreprises, car cela nécessite beaucoup de temps, ce qui influe sur le temps de mise sur le marché des produits. Le PLM se présente alors comme la solution idéale pour avoir sous les yeux toutes les réglementations en vigueur liées à un produit en particulier, et les appliquer sans trop de difficultés.

Dans la documentation

Une entreprise peut ne pas produire qu’un seul produit. En effet, pour concurrencer ses adversaires et satisfaire les besoins croissants des consommateurs, le PLM sert alors à recueillir toutes les informations sur ces produits dans un référentiel qui servira à son tour de base de données ou de sujet de collaboration ou d’informations pour les fournisseurs et les partenaires.

Dans la formulation et l’étiquetage des produits

Puisque le but est d’attirer le plus de consommateurs et de devancer les autres entreprises du secteur agroalimentaire, le PLM aide dans la formulation et l’étiquetage des produits. Plus explicitement, grâce à la fiche complète des produits enregistrés par le logiciel, le PLM se charge de rédiger l’étiquetage complet de chaque produit que vous fabriquez, grâce à son support multilingue et sa conformité aux réglementations, comme INCO. Le PLM réduit les risques d’erreur de formulation dans les étiquetages, traduit vos ingrédients dans toutes les langues et affiche la valeur nutritionnelle du produit.

Dans la traçabilité des produits

Généralement, les produits ne restent pas inchangés : les événements et les critiques des consommateurs peuvent être des facteurs de modification d’une ou des parties de la composition des produits. Le PLM va donc prendre en compte ces différents facteurs et aider à apporter des modifications positives au produit, tout en gardant son historique.