Études quantitatives ou qualitatives : quelles sont les différences ?

Les études quantitatives et qualitatives sont des procédés qui entrent dans le cadre de l’analyse de marché ou de satisfaction client. Ces deux méthodes vous permettent d’obtenir des résultats détaillés et à large portée. Autrement dit, les données quantitatives fournissent les chiffres pour valider vos hypothèses après analyse et les données qualitatives apportent le contexte et les détails permettant de comprendre toutes les implications. Pour profiter au mieux des avantages de ces méthodes, il est important de bien les distinguer.

Différence entre une étude quantitative et une étude qualitative

L’étude quantitative est un moyen de collecte de données brutes et concrètes, majoritairement sous forme numérique. Grâce à la structuration de ces données, il vous sera plus facile de tirer les conclusions générales de votre étude.

En ce qui concerne l’étude qualitative, elle s’appuie sur des impressions, des avis et des opinions pour collecter des informations dans le but de décrire un sujet. Un sondage avec cette méthode est moins structuré et a pour objectif d’approfondir un sujet afin d’obtenir les motivations, les raisonnements et les avis des personnes sondées. Ainsi, réaliser des études qualitatives vous permet de gagner en profondeur, bien que les résultats soient plus complexes à analyser.

Quand utiliser l’étude quantitative plutôt que l’étude qualitative ?

Avec les données quantitatives, vous avez une vision globale. Par contre, les données qualitatives justifient les chiffres du sondage avec des détails plus précis. Dans un projet d’étude, voici comment utiliser chacune de ces méthodes.

Formulation des hypothèses

Pour cette première étape de l’analyse, l’étude qualitative vous permettra de recueillir des informations détaillées sur un sujet. Cette méthode peut être utilisée pour lancer votre étude et mettre en lumière les opportunités ou problématiques de réflexion. Les résultats obtenus peuvent ainsi être considérés comme des hypothèses à valider avec une étude quantitative.

études quantitatives qualitatives

Validation des hypothèses

Une fois les hypothèses formulées avec l’étude qualitative, une étude quantitative vous permettra d’avoir les chiffres qui serviront à l’analyse statistique pour valider les hypothèses. Vous aurez ainsi les outils nécessaires pour vérifier si la problématique soulevée était réelle ou simplement fondée sur une perception. Vous allez ainsi réussir à prendre des décisions fondées à base de données concrètes et d’observations objectives.

Recherche de réponses générales

Dans ce cas, il faut faire appel à l’étude quantitative. Cette méthode suscite généralement plus de participation que la méthode qualitative. Il y a plus d’une raison qui justifie cela, dont la plus évidente est la facilité d’application. Il est bien plus simple de réaliser un sondage à choix multiple que d’organiser des groupes de réflexion ou une série d’entretiens. De même, ce type de sondage vous permet d’obtenir des réponses à des questions d’ordre général comme par exemple : « Quel service préférez-vous dans notre entreprise ? » ou encore  » La publicité est-elle attrayante ? ».

Intégration du facteur humain

L’étude qualitative peut également vous aider au moment de prendre en compte le facteur humain dans votre projet. Les réponses fournies par les clients peuvent apporter une touche humaine aux informations statistiques de vos analyses. Lorsque les clients donnent leur avis sur votre entreprise, cela vous permet de savoir avec précision ce que les personnes extérieures pensent de vous. C’est également un excellent moyen de comprendre certains aspects méconnus par votre équipe de production.

Trouver l’équilibre entre l’étude quantitative et l’étude qualitative

Les études quantitatives et qualitatives ne sont pas incompatibles, on peut même affirmer qu’elles sont complémentaires. Avec l’avènement du Big Data, vos prises de décision se basent sur d’importantes données statistiques. Cependant, ces données deviennent inefficaces s’il manque le contexte pour donner du sens aux chiffres. Il faut ainsi trouver le moyen d’associer les deux méthodes.

Très souvent, l’étude qualitative est la méthode utilisée au départ pour mettre en évidence les opportunités et les nouvelles problématiques. Cette première étape vous permettra également de faire des analyses plus approfondies dans le projet plus tard. Quant à l’étude quantitative, elle vient fournir les éléments de mesure qui viendront confirmer chaque opportunité et problématique afin de faciliter leur compréhension.

Le principe des questions ouvertes et fermées

Ce principe entre dans le cadre de l’utilisation de chacune des méthodes d’analyse. Selon les questions utilisées pendant votre sondage, vous allez pouvoir recueillir des réponses qualitatives ou quantitatives. Lorsque vous demandez  » Quelles sont vos impressions par rapport à nos prix ? « , les clients vous donneront des réponses détaillées avec leurs propres mots. Vous pourrez parfois trouver dans ces réponses les raisons qui influencent leur raisonnement. Il s’agit là d’une étude qualitative. Par contre, avec la question :  » En comparaison à nos concurrents, vous pensez que nos prix sont plus élevés, similaires, plus bas ?  » Avec cette question, vous aurez des réponses quantitatives.