Emballages : comment réduire les déchets ?

De nos jours, l’usage des emballages est devenu indissociable de notre quotidien. Après utilisation, nous les jetons partout. Et pourtant, nous connaissons tous les conséquences néfastes que cela engendre pour l’environnement. Alors, comment réduire la pollution générée par les déchets dans le secteur de la logistique ? Voilà une question qui mérite toute notre attention.

Les impacts des déchets sur l’environnement

Dans presque toutes les grandes villes, les municipalités mettent en place des systèmes de collecte pour la récupération des déchets, notamment les emballages. Ceux-ci fonctionnent tant bien que mal. Une grande partie des déchets est collectée et recyclée. Cependant, une grande quantité ne peut pas être collectée. Nous nous retrouvons donc avec des milliers de tonnes de déchets d’emballage éparpillées un peu partout dans la nature.

Au fil du temps, ces déchets se décomposent et deviennent d’importantes sources de pollution pour l’air, l’eau, mais aussi le sol. L’exemple le plus notable est la formation de gigantesques îles de déchets plastiques que l’on trouve dans les océans. Afin de remédier à ce problème, certaines enseignes comme la marque Bulteau Systems, une société française qui s’est spécialisée dans la fabrication d’emballages recyclables et écoresponsables.

emballages, comment réduire les déchets

Utilisez des machines performantes pour économiser les matières premières utilisées dans la production d’emballages

Face aux impacts écologiques de la fabrication d’emballages, les industriels cherchent constamment des moyens d’économiser au maximum les matières premières qui sont utilisées dans ce processus. Et ils en sont arrivés à la conclusion que cela passe par l’utilisation de machines plus performantes, plus écologiques, et surtout moins gourmandes en matières premières.

L’idée est de produire des emballages récupérables, mais surtout plus légers et qui nécessitent moins de matières premières à la fabrication. Aussi, ils ont lancé des programmes allant dans ce sens. Depuis plusieurs années déjà, ils ont mis au point des machines qui produisent des emballages avec des épaisseurs réduites, de l’ordre de 20 microns au lieu des 40 à 160 microns auparavant. Ce qui représente une diminution de 50% du rapport poids-matière. C’est un début très encourageant pour la réduction des déchets engendrés par la production d’emballages.

L’autre solution : la valorisation des déchets

Parallèlement, on cherche aussi des moyens de recycler et de valoriser les déchets. Le recyclage des emballages usagés permet de fabriquer d’autres emballages, sans avoir à utiliser de nouvelles matières premières. Cela permet non seulement d’éviter le gaspillage de matières premières, mais aussi d’économiser de l’énergie pour la transformation.

Pour ce faire, il faut d’abord commencer par les collectes. Une fois collectés, les déchets vont passer par une chaîne de tri composée de trieuses mécaniques et optiques, ainsi que d’un opérateur. Après triage, les différentes matières sont classées par types et conditionnées. Ensuite, elles sont envoyées dans des usines spécialisées afin d’y être transformées et réutilisées. Ainsi, grâce à ce processus, plus de 60% des cartons utilisés en Europe sont fabriqués à partir de cartons recyclés. D’un côté, rien que pour l’année 2018, plus de 32% des plastiques utilisés en Europe ont été recyclés.