Comment financer sa formation avec le CPF ?

Depuis mars 2014, le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif appelé le Compte personnel de Formation (CPF) pour aider les salariés à se former tout au long de leur vie et ainsi aider les entreprises à garder des employés en lien avec les innovations dans leur domaine. En septembre 2019, le mode de fonctionnement va être modifié pour devenir plus flexible : désormais, ce ne seront plus des heures qui seront créditées, mais bien des euros, ce qui rendra les démarches plus claires pour les bénéficiaires. Alors, comment en bénéficier ?

Les démarches pour se créer un compte

Que vous soyez demandeur d’emploi, intermittent du spectacle, salarié à temps plein ou à temps partiel, ou bien même travailleur indépendant : chacun peut se créer un compte sur le site « mon compte activité » et créer son espace sur le site gouvernemental à partir de 18 ans. L’inscription est simple et ne demande qu’une adresse mail et son numéro de sécurité sociale : à partir de là, vous pourrez suivre l’évolution de votre compte pour vous inscrire à de nouvelles formations éligibles CPF.

Où se former ?

Que ce soit en format MOOC, à l’université ou en école privée, de nombreux établissements proposent des cours adaptés aux actifs qui souhaitent se réorienter ou se spécialiser dans leur domaine. Attention cependant : toutes ne sont pas compatibles, il faudra alors vérifier la liste des formations éligibles au CPF. Ainsi, prenez le temps de contacter l’organisme pour demander des informations à ce sujet là si vous avez le moindre doute. Enfin, sachez également qu’il est désormais possible de financer son permis B via le compte personnel de formation : une solution idéale pour ceux qui ne disposent pas encore du permis de conduire et qui souhaitent le passer à moindre coût. Seule contrainte : justifier que cet examen est essentiel pour son projet professionnel et trouver une auto-école agréée reconnue par l’état !