Bitcoin ou Ethereum : les deux leaders de cryptomonnaie

Quelle est la différence entre le Bitcoin et l’Ethereum ?

Plusieurs personnes pensent que les crypto-monnaies se résument seulement au Bitcoin. Le Bitcoin reste le leader avec un taux de dominance qui dépasse 60 %. La deuxième position est réservée à l’Ethereum qui a pu attirer plusieurs investisseurs. L’investissement dans l’Ethereum permet la création des applications décentralisées ou des smart contracts.

Bien que ces deux crypto-monnaies reposent sur la même technologie, l’Ether et le Bitcoin ciblent des objectifs différents. Donc, quelle est la différence entre le Bitcoin et l’Ethereum ?

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

C’est une crypto-monnaie qui permet la construction des applications dites décentralisées qui peuvent disposer de méthodes de paiement, de systèmes de vote et de programmes de sécurité. L’Ethereum fait partie du marché des monnaies virtuelles comme le Bitcoin. De plus, cette cryptomonnaie attire les autorités centrales telles que les gouvernements et les banques.

Vitalik Buterina crée l’idée de l’Ethereum. Avec l’aide de plusieurs cofondateurs, Vitalik Buterina a pu lancer en 2015, la première version de la plateforme. Depuis cela, l’Ethereum a pris la deuxième position autant qu’une monnaie virtuelle importante.

Le fonctionnement de cette monnaie ressemble à une plateforme des logiciels ouverts qui sont basés sur le principe de la blockchain. Sur plusieurs ordinateurs à travers le monde, la blockchain est hébergée. On peut trouver dans chaque ordinateur, une copie de la blockchain. La blockchain de l’Ethereum est la même que le Bitcoin dans le contexte de l’historique des transactions. Mais le réseau de l’Ethereum permet le développement et le déploiement des applications décentralisées spécialement pour les développeurs.

Quelle est la différence entre le Bitcoin et l’Ethereum ?

La blockchain du Bitcoin et d’Ethereum est similaire. Mais il existe une différence notable entre la capacité et le but. On utilise seulement une application spéciale de la blockchain pour le Bitcoin. C’est un système monétaire en ligne au bout du compte qui permet d’effectuer des paiements en ligne en Bitcoin. La blockchain en Ethereum suit la propriété de la monnaie électronique, mais se base principalement sur le fonctionnement du code de programmation de plusieurs applications décentralisées. On peut citer d’autres différences comme :

  • les développeurs peuvent lever des fonds à travers l’Ethereum pour leurs applications ;
  • les développeurs peuvent proposer des contrats et dénicher des engagements en cherchant sur la communauté ;
  • l’émission est limitée à 18 millions chaque année par l’Ethereum. Cependant, le Bitcoin est disponible avec 21 millions ;
  • les mineurs de l’Ethereum bossent pour acquérir des éthers ;
  • l’évaluation des transactions est distincte.

On doit considérer les deux cryptomonnaies comme complémentaires plutôt que concurrentes.

L’investissement en cryptomonnaie

Les cryptomonnaies, pour plusieurs experts, ne représentent pas un vrai investissement. Les cryptomonnaies ne produisent pas de “cash flow” pour plusieurs causes. Pour générer un bénéfice, il existe seulement un moyen qui est de payer plus cher que l’autre pour cette monnaie.

La théorie d’investissement du « greater fool » est illustrée également par la devise numérique. Il n’est pas évident de comparer un vrai investissement dans une entreprise bien gérée avec l’achat de crypto. Dans une entreprise, la valeur de l’investissement s’améliore avec le chiffre d’affaires à travers le temps.

Les personnes expérimentées et les experts conseillent souvent les autres de rester éloignés de ce type d’investissement. Cependant, d’autres personnes pensent que la cryptomonnaie est la devise du futur.

Pour que les consommateurs et les marchands puissent déterminer le prix exact d’un service ou d’un bien, la devise doit subir une stabilité. Mais les cryptomonnaies ne connaissent pas la stabilité. Les possesseurs sont moins enclins à dépenser les cryptomonnaies aujourd’hui, sachant que les cryptomonnaies peuvent valoir plus cher prochainement ou dans le futur. Donc, on ne peut pas considérer la cryptomonnaie comme une vraie ressource autant qu’une devise d’échange.