3 conseils pour être à votre compte

Travailler à son rythme, adopter un mode de vie selon ses besoins, avoir plus de flexibilité… Il existe autant de raisons et d’avantages de se mettre à son compte. Il faut cependant savoir que la réussite ne vient pas toute seule. En effet, le statut de freelance implique de nombreuses tâches. Si vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat, vous devez adopter les bonnes pratiques et faire les bons choix. Voici donc 3 conseils d’expert pour être à votre compte.

Optez pour un coaching business et un coaching SEO

Se lancer dans l’entrepreneuriat requiert le déploiement de différentes compétences :

  • savoir exploiter ses atouts,
  • développer un leadership,
  • vaincre la solitude d’un dirigeant,
  • bien gérer son temps et ses fonds de départ,
  • développer une présence digitale.

Pour se développer, une entreprise (quelle que soit sa taille) doit avoir une bonne stratégie de communication digitale et un marketing tenace. À cet effet, on préconise souvent un coaching SEO pour accompagner le futur entrepreneur et booster la visibilité de sa marque. Avant de démarrer votre projet, découvrez le coach Nicolas Vidal, un expert en SEO et en développement personnel qui propose des formations sur mesure pour booster votre réussite en entrepreneuriat.

Afin de piloter convenablement votre projet, vous devez également avoir le sens du leadership. Cette capacité n’est pas innée. Elle se travaille et s’apprend. Grâce à un coaching business, vous serez en mesure de créer une bonne image de votre marque. Vous disposerez également de toutes les qualités d’un entrepreneur.

coaching business et coaching SEO

Choisissez le statut de votre entreprise en fonction de votre activité

Une entreprise doit impérativement avoir un statut juridique. Vous avez le choix entre :

  • un statut d’entreprise individuelle,
  • la SASU,
  • l’EURL,
  • la microentreprise,
  • l’EIRL.
A lire aussi  Pourquoi l'électrobroche est essentielle dans la mécanique de précision?

Orientez votre choix vers un statut parfaitement adapté à votre activité. Faites le point sur chaque option. Déterminez ses avantages, ses inconvénients et ses risques. Pour travailler à votre compte, il est conseillé de commencer avec un statut qui vous offre une sécurité financière. Lorsque votre activité se développe, vous pouvez migrer vers un autre statut plus avantageux.

Selon votre choix, il est possible que vous deviez renoncer aux avantages du statut de salarié. Dans ce cas-là, vous pouvez passer par le portage salarial pour y remédier. Cette solution vous permet de porter la casquette d’un travailleur indépendant tout en profitant du statut de salarié.

Évaluez vos compétences et la situation financière de votre projet

Avant de vous lancer à votre propre compte, faites un point sur vos compétences. Afin d’avoir un discours de vente impeccable, il faudra en effet définir les solutions que vous pouvez apporter à vos cibles. Autrement dit, votre expertise doit s’adapter à la fois aux attentes de vos cibles et à ce que vous aimez faire. Ne négligez pas non plus la concurrence. Votre offre doit se démarquer du lot.

Évaluez votre situation financière. Vous devez vous faire à l’idée que vous n’allez percevoir que peu de revenus (voire aucun) durant la première année d’activité. Avez-vous les fonds nécessaires pour faire face aux premières charges fixes de votre entreprise ? Puis, fixez des tarifs cohérents avec le service ou les produits que vous proposez. N’hésitez pas à faire le tour de vos concurrents pour voir les prix qu’ils pratiquent et adaptez votre tarification en fonction de cela.