Cosmétiques : comment mieux accompagner le lancement de vos produits ?

Le domaine de la cosmétique est un secteur hautement compétitif en raison de la multitude de produits présents sur le marché. À cet effet, si vous envisagez de lancer un nouveau produit, il convient de mettre en place une politique d’accompagnement convenable afin que vos objectifs de vente soient atteints. Pour y parvenir, nous vous livrons tous les secrets.

Positionnez au mieux votre produit cosmétique avec des experts en communication

Pour réussir l’insertion d’un nouveau produit sur le marché, vous devez passer par cette première étape. Si votre objectif est de vous imposer sur le marché de la cosmétique, vous devez travailler votre positionnement pour le rendre attractif, unique, mais surtout utile.

Afin de réussir le lancement d’un nouveau produit dans le secteur cosmétique, il est conseillé de s’adresser à des professionnels de la communication qui pourront vous aider à développer votre stratégie de lancement. Ils vous accompagneront au mieux dans l’élaboration de votre démarche. Pour cela, il est indispensable de répondre à ces questions :

  • Que proposez-vous ?
  • Quelles sont vos cibles ?
  • Quelle valeur ajoutée votre produit apporte-t-il au client ?

Il s’agit en effet de vous questionner sur les caractéristiques de votre produit et d’identifier les personnes à qui vous le destinez. Par ailleurs, le plus important est de vous demander pourquoi les consommateurs le préfèreraient aux autres. Si vous arrivez à trouver les réponses à toutes ces questions, vous aurez réussi votre positionnement.

produits cosmétique, stratégie de lancement

Réalisez une veille concurrentielle dans le secteur cosmétique

Pour bien vendre votre produit sur un marché proposant déjà des articles similaires au vôtre (par exemple, si vous êtes plusieurs à proposer un shampoing solide destiné aux cheveux colorés) vous devez avoir une stratégie marketing efficace. Pour cela, il convient de faire une veille concurrentielle qui consiste à analyser vos concurrents, afin d’identifier les points forts qui vous différencient d’eux. Il s’agit dans ce cas de :

  • vous renseigner sur les produits qui sont semblables aux vôtres,
  • connaitre leur stratégie de communication,
  • identifier les capacités de votre produit à se démarquer d’eux.
A lire aussi  Pourquoi mes clients ne reçoivent pas mes emails ?

Avec ces différentes données, vous pouvez connaitre les forces et les faiblesses de votre marque face à la concurrence. Cela vous aidera à élaborer une bonne stratégie de communication pour le lancement de votre nouveau produit.

Mettez en place un plan de lancement

Pour réussir le lancement d’un nouveau produit cosmétique, il ne s’agit pas de le mettre sur le marché du jour au lendemain. Vous devez préparer le public à le recevoir. Les consommateurs doivent être mis au courant du lancement au plus tôt et doivent l’attendre. Pour cela, vous devez faire une communication autour du produit. Vous pouvez à cet effet :

  • effectuer des publications sur internet, à travers les réseaux sociaux,
  • en parler dans la presse et les magazines spécialisés,
  • mettre des affiches et distribuer des flyers,
  • créer des rencontres virtuelles ou physiques avec vos meilleurs consommateurs et avec les influenceurs,
  • permettre aux clients et influenceurs de tester le produit.

Ces différentes actions vous permettront de recueillir des avis sur votre produit afin de l’améliorer.

Lancez le produit cosmétique au moment opportun

L’une des règles les plus importantes est de savoir à quel moment lancer son produit pour faire effet. Si vous le mettez trop tôt sur le marché, le public sera pris au dépourvu et ne pourra pas s’en procurer. Si vous le faites trop tard, les concurrents se seront déjà positionnés sur le marché. Dans le pire des cas si leur produit cosmétique est breveté, le vôtre pourra ne jamais voir le jour.

Par ailleurs, vous devez tenir compte de la capacité d’achat et des besoins dans la période de lancement.

Pour finir, après le lancement du produit, vous devez réaliser un suivi à travers une phase de pilotage. Il s’agit d’utiliser des indicateurs de performance (KPI), pour analyser le taux de réussite de votre produit.

A lire aussi  Marketing d’influence : assiste-t-on déjà à une mort lente de la publicité traditionnelle ?