Savoir convaincre en réunion

Être capable de convaincre pour défendre une idée de projet, séduire de potentiels partenaires ou gagner un marché est une compétence relationnelle très importante pour évoluer au sein d’une entreprise. Que l’on soit de nature extravertie ou plutôt timide, exposer sa pensée, se faire entendre de tous et convaincre les participants à une réunion professionnelle n’est pas du tout facile. Il est vrai que certaines personnes possèdent un réel pouvoir de conviction et sont des orateurs naturellement convaincants, tandis que d’autres ont vraiment du mal à convaincre, même si leur idée est brillante.

Si vous n’êtes pas un communicant expert, soyez sans crainte, rien n’est encore perdu. Convaincre est un art qui s’apprend et que vous pouvez maîtriser en vous exerçant. Découvrez quelques techniques et exercices pour travailler votre pouvoir de persuasion.

Une présentation visuelle efficace, un atout pour convaincre

Vous devez défendre un projet devant de potentiels investisseurs et vous savez qu’il s’agit d’une idée rentable. Cependant, vous hésitez et ne savez pas comment convaincre les partenaires lors de votre réunion. Si vous n’arrivez pas à les persuader de la justesse de votre idée, vous risquez de perdre leur investissement au profit de la concurrence.

La première chose à faire pour être persuasif et emporter l’adhésion de votre public est d’être soi-même convaincu de ce que vous affirmez. Comment voulez-vous persuader vos interlocuteurs si vous n’êtes pas vous-même convaincu à 100% de ce que vous présentez ? Pour être capable d’influencer et de faire pencher la balance de votre côté, vous devez être vraiment crédible et cela passe par le développement de la confiance en soi. Cultivez donc cette qualité pour paraître crédible face à vos interlocuteurs.

En dehors de la confiance en soi, vous devez également utiliser une présentation PowerPoint afin d’appuyer votre discours. Votre exposé ne pourra pas être bien suivi de tous si vous n’illustrez pas vos propos. Assurez-vous donc de bien concevoir votre présentation professionnelle. Vous pouvez trouver des thèmes uniques en vous rendant sur le site Theme PowerPoint afin de sélectionner le template le plus adapté pour votre présentation.

Avec une présentation PowerPoint originale, vous pouvez maîtriser votre trac, puisque vous serez sûr de ne rien oublier. Et il s’agit là d’un point très important pour rester zen et présenter votre idée de manière professionnelle.

Par ailleurs, vous devez également parvenir à maîtriser votre langage physique. Lorsque vous voulez convaincre, votre parole seule ne suffit pas. C’est la raison pour laquelle vous devez faire très attention aux mots que vous employez, au ton, à la posture adoptée et surtout à la trame de votre exposé.

Bien préparer son discours

Lorsqu’il s’agit de convaincre, surtout dans le cadre d’une négociation, la clé de votre succès se trouve dans la préparation de votre argumentaire. Il est nécessaire que vous preniez du temps pour bien cerner vos interlocuteurs. Lorsque vous aurez connaissance du programme de la réunion, demandez-vous : qui sont vos interlocuteurs ? Sont-ils des experts dans le domaine ? Qu’attendent-ils de votre speech ? Ont-ils la réputation d’être difficiles à convaincre ?

Apprenez à « écouter » afin de réussir la préparation de votre discours. En obtenant les bonnes réponses à ces questions, vous pourrez exploiter une ou plusieurs méthodes de persuasion. En fonction de votre personnalité, des interlocuteurs qui seront en face de vous et des enjeux de la réunion, vous pourrez jouer sur plusieurs tableaux : la dramatisation, l’humour, la présentation de preuves irréfutables. En adoptant le bon ton, vous pourrez obtenir le résultat que vous voulez. Cela frôle légèrement la manipulation. Mais ne vous en faites pas, dans ce cas, elle est positive.

En prenant du temps pour préparer votre argumentaire avant votre intervention, vous gagnerez une longueur d’avance. Pour ne pas perdre tous vos moyens à cause du stress lorsque vous entrerez en scène, vous pouvez noter les grandes lignes de votre exposé. Il ne s’agit pas de tout écrire, mais de ne garder que les mots clés. La présentation PowerPoint peut jouer parfaitement le rôle d’antisèche dans ce cas.

Toutefois, afin d’éviter d’être dérouté par une panne technique par exemple, vous pouvez noter l’essentiel sur un petit papier qui vous servira de pense-bête.

Persuader rapidement son auditoire

Il est important de faire preuve d’éloquence pour persuader vos interlocuteurs lors d’une réunion. Il s’agit en effet d’un atout indéniable.

Une fois que vous aurez maîtrisé tous les éléments présentés dans cet article, vous devez également structurer votre argumentaire pour obtenir le résultat souhaité. Pour cela, vous devez exposer votre idée en suivant un fil conducteur logique.

En premier, vous devez capter l’attention de votre auditoire. Pour cela, trouver les mots et le ton adaptés. Une fois que vous parviendrez à captiver votre assistance, c’est le moment d’entrer dans le vif du sujet. Il s’agit de parler du noyau de votre discours. Restez clair et précis tout en adaptant la forme de votre exposé au type de public que vous avez en face de vous. S’il s’agit de dirigeants, des membres d’une équipe ou de partenaires, allez droit au but, illustrez ce que vous démontrez par des détails et des tableaux.

Ensuite, prenez le risque de balayer certaines objections. Devancez votre auditoire en vous débarrassant des réticences classiques. Cependant, veillez à rester dans le juste milieu et n’allongez pas la liste des points négatifs sinon votre crédibilité prendra un coup.

Une fois que vous avez abordé les points faibles, parlez des points forts. C’est le moment de faire sortir vos arguments les plus convaincants. Il est temps de leur prouver qu’ils doivent forcément monter à bord de votre bateau et entraînez-les dans votre entrain et votre enthousiasme. Vous obtiendrez ainsi l’adhésion de la majorité.

Si vous avez des exemples pour étayer votre argumentaire, n’hésitez pas à les utiliser. Enfin, invitez votre auditoire. Cela permet de reformuler l’objet de votre intervention et d’être sûr que tout le monde l’a intégré correctement.