Prothésiste ongulaire : les spécialités

Le métier de prothésiste ongulaire est l’une des professions les plus en vogue en ce moment. Si vous avez envie de vous orienter ou effectuer une reconversion professionnelle dans ce domaine, vous avez pris une excellente décision. Pour sauter le pas, vous devez suivre une formation particulière. S’il est vrai qu’il est possible de devenir prothésiste ongulaire via l’auto-apprentissage, suivre une formation est le plus indiqué. De plus, vous devez chercher à en savoir plus sur les débouchés auxquels vous pourriez accéder. Découvrez l’essentiel sur le secteur de la prothésie ongulaire et sur les spécialités.

Pourquoi suivre une formation en prothésie ongulaire ?

Dans le secteur de la beauté, majoritairement occupé par des femmes, la prothésiste ongulaire est une spécialiste de la création et de la réparation des ongles. Le rôle de cette professionnelle est d’embellir les ongles de ses clients en fonction de leurs désirs. Elle effectue donc un véritable travail créatif. La styliste ongulaire prend soin des mains en utilisant diverses techniques.

Elle peut donc réaliser des poses de vernis acryliques, des motifs à main levée, des décorations avec des accessoires comme les strass, les bijoux, etc. Cette experte des soins des mains et des pieds maîtrise également la réalisation d’effets spécifiques comme l’effet chromé, holographique, nacré, laqué, le dégradé de couleur, etc.

Par ailleurs, une styliste ongulaire doit être informée des dernières tendances dans le domaine du nail art et maîtriser les nouvelles techniques. Devenir experte de la beauté des mains, c’est ce que propose RN Formation par exemple, à travers des modules spécifiques. Vous saurez donc répondre à toutes les exigences de vos clientes.

De plus, une formation est indispensable pour obtenir une attestation qui vous permettra de travailler en tant qu’autoentrepreneur ou dans un institut. Certaines structures de formation vous offrent même le matériel de base dont vous avez besoin pour commencer votre activité professionnelle dans le domaine de la prothésie ongulaire.

A lire aussi  Un cursus en alternance pour préparer une licence MPIAA

formation, prothésie ongulaire

Pourquoi se spécialiser en extension de cils ?

Si vous exercez le métier de prothésiste ongulaire à domicile, vous pouvez varier vos revenus. Pour ce faire, vous avez la possibilité de proposer des prestations d’extension de cils en plus de l’embellissement des ongles.

L’extension de cils est un service d’esthétique qui connait un fort succès actuellement. À ne pas confondre avec la pose de faux cils, il s’agit d’une pratique consistant à fixer des extensions sur chaque cil dans le but de les allonger et d’apporter plus de volume. C’est un art qui requiert une grande minutie ainsi qu’une extrême précision.

Le résultat de l’extension de cils varie en fonction de la cliente. Certaines désirent avoir un effet très naturel tandis que d’autres optent pour le volume russe. Dans ce cas, les extensions apportent plus de volume et une longueur remarquable.

Pour faire une extension de cils, la professionnelle doit nettoyer les cils de la cliente et protéger ses yeux avec des patchs adaptés. Ensuite, elle utilise une pince fine pour isoler chaque cil, saisit l’extension à l’aide d’une autre pince, la trempe dans une colle spéciale et vient la coller sur le cil naturel. Ce travail demande donc de maîtriser des techniques bien particulières au cours d’une formation.