Pensez à la protection des données de votre entreprise !

La création d’un site web est devenue indispensable pour assurer la visibilité d’une entreprise. Il faut toutefois faire attention avec la protection de vos données afin d’éviter des préjudices pour votre société. La moindre inattention peut donner des occasions aux hackers. Vous pouvez alors prendre note des quelques conseils suivants pour bien protéger vos données professionnelles.

Vérifiez souvent la sécurité de votre site

Le domaine de l’informatique évolue au fil du temps. Cela implique que la sécurité de vos données peut devenir facile à percer pour les hackers. Vous devrez de ce fait prendre le temps de vérifier périodiquement la sécurité de votre plateforme professionnelle. Cela permet de déterminer les forces et les faiblesses, mais aussi les meilleures solutions pour chaque problème.

Il est important que vous puissiez agir rapidement et de manière efficace en cas d’atteinte à la sécurité de vos données. Vous cherchez une agence de data consulting pour sécuriser votre site ? Yodata peut notamment vous accompagner dans la collecte et l’analyse de vos données.

Pensez à la sauvegarde des données

La sauvegarde de vos données reste un facteur déterminant pour la sécurisation de votre site web. Cela ne doit pas se faire uniquement sur drive, mais aussi sur le disque dur de votre ordinateur. Vous pouvez mettre des sauvegardes dans un disque dur externe si vous le souhaitez. Il ne faut pas non plus négliger les mises à jour des logiciels de l’entreprise pour réduire les risques de piratage.

Il faut insister sur les droits d’accès au site. Vous devrez par exemple empêcher un salarié qui quitte l’entreprise d’accéder à la plateforme. Il suffit pour cela de réinitialiser le mot de passe. Il est plus judicieux d’appliquer une politique pour protéger les informations sensibles concernant l’entreprise.

A lire aussi  Ouvrir un site de e-commerce en toute légalité : les étapes clés pour réussir

Chiffrez vos communications et souscrivez à une assurance

Il ne faut pas négliger les communications professionnelles qui doivent être chiffrées. Cela est valable que ce soit en interne ou en externe. Il faut insister sur les discussions qui comprennent des renseignements sensibles comme les données personnelles des salariés. Il est important de ne pas stocker les clés de chiffrement sur le serveur du site.

Vous aurez beau renforcer la sécurité de votre site. Mais, certains pirates peuvent toujours se procurer quelques informations. Il est dans ce cas conseillé de souscrire à une assurance cybersécurité. Cette option peut vous aider à atténuer les pertes que vous pourrez subir pendant et après un piratage.

Le point sur les différentes formes de cybercrimes

Les hackers peuvent utiliser différentes techniques pour s’attaquer au site de votre entreprise. Les méthodes suivantes sont en effet les plus connues :

  • Le rançongiciel : les pirates peuvent bloquer l’accès aux ordinateurs et aux fichiers professionnels grâce à des logiciels malveillants. Ils demandent ensuite une grosse somme d’argent pour arrêter l’attaque.
  • L’hameçonnage : cette pratique consiste à utiliser des robots conversationnels ou des courriers pour obtenir des données sensibles.
  • Les tables arc-en-ciel : cette technique a pour objectif d’examiner les algorithmes de mot de passe. Le pirate peut ensuite accéder facilement au serveur.

L’attaque par DDoS : ce type de piratage vise à brouiller l’accès à vos propriétés Web en s’attaquant au trafic.