Les questions essentielles pour réaliser ses prévisions financières

Vous êtes entrepreneur ou dirigeant d’entreprise et vous souhaitez réaliser vos prévisions financières pour anticiper les besoins de trésorerie, évaluer la rentabilité de votre projet ou encore convaincre des investisseurs ? Cet article vous présente les questions essentielles à se poser pour réaliser des prévisions financières pertinentes et adaptées à votre situation.

1. Quels sont les objectifs de mes prévisions financières ?

Avant de se lancer dans la réalisation de ses prévisions financières, il est important de déterminer quels en sont les objectifs. En effet, ces derniers vont orienter la méthodologie à adopter et le niveau de détail requis. Parmi les objectifs possibles, on peut citer :

  • L’évaluation de la rentabilité du projet (calcul du seuil de rentabilité, retour sur investissement…)
  • L’anticipation des besoins en trésorerie (trésorerie initiale, besoins en fonds de roulement…)
  • La recherche de financements (prêts bancaires, levée de fonds auprès d’investisseurs…)
  • La planification stratégique (fixation d’objectifs chiffrés, priorisation des actions…)

2. Quelle est ma structure juridique et fiscale ?

La structure juridique et fiscale choisie pour votre entreprise aura un impact sur vos prévisions financières. Par exemple, le régime fiscal de l’impôt sur les sociétés (IS) ou de l’impôt sur le revenu (IR) influencera le niveau d’imposition et donc les résultats nets. De même, la structure juridique déterminera les modalités de financement possibles (apports en capital, emprunts…).

3. Quels sont mes produits et services ?

Pour réaliser des prévisions financières pertinentes, il est essentiel de bien connaître ses produits et services, ainsi que leur coût de revient et leur prix de vente. Cela permettra d’établir un chiffre d’affaires prévisionnel réaliste, en tenant compte des volumes de vente attendus et des marges dégagées.

A lire aussi  Pizza Buitoni : Analyse des coûts de production

4. Quelle est ma stratégie commerciale et marketing ?

La stratégie commerciale et marketing de l’entreprise doit être prise en compte dans les prévisions financières. En effet, elle déterminera les coûts liés à la promotion des produits et services (publicité, salons professionnels…), ainsi que les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs de ventes (force commerciale, partenariats…).

5. Quels sont mes coûts fixes et variables ?

Pour établir un budget prévisionnel fiable, il est important d’identifier l’ensemble des coûts fixes (loyers, salaires…) et variables (matières premières, frais de transport…) liés à l’activité de l’entreprise. Il convient également d’anticiper les évolutions possibles de ces coûts, en fonction des fluctuations du marché ou de l’inflation.

6. Quels sont mes investissements ?

Les investissements réalisés par l’entreprise doivent être intégrés aux prévisions financières, qu’il s’agisse d’investissements matériels (achat de machines, véhicules…) ou immatériels (développement de logiciels, brevets…). Il faudra également tenir compte des amortissements et des éventuelles subventions obtenues pour financer ces investissements.

7. Comment vais-je financer mon activité ?

Les prévisions financières doivent inclure les différentes sources de financement mobilisées pour soutenir l’activité de l’entreprise, qu’il s’agisse d’apports en capital, d’emprunts bancaires ou encore d’aides publiques. Il convient également d’évaluer le coût de ces financements (intérêts d’emprunt, dividendes…) et leur impact sur la trésorerie.

8. Quelles sont les incertitudes liées à mon environnement économique ?

Enfin, il est essentiel d’intégrer dans vos prévisions financières les différentes incertitudes liées à votre environnement économique, telles que la concurrence, les fluctuations des prix des matières premières ou encore les évolutions réglementaires. Pour cela, il peut être utile de réaliser plusieurs scénarios (optimiste, pessimiste et réaliste) afin d’anticiper les impacts potentiels sur votre activité.

En prenant en compte l’ensemble de ces questions, vous pourrez élaborer des prévisions financières solides et adaptées à votre projet. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert-comptable ou d’un conseiller en gestion pour vous accompagner dans cette démarche complexe et essentielle à la réussite de votre entreprise.

A lire aussi  Licenciement au CESU : comprendre et maîtriser les enjeux