L’affacturage, un outil de financement apprécié des entreprises

L’affacturage est une technique de financement à court terme très plébiscitée par les entreprises. Elle présente de nombreux avantages. Après une prestation, l’entreprise peut disposer immédiatement de ses fonds sans avoir à attendre l’échéance de paiement des créances. On distingue différents types d’affacturage avec des modes de fonctionnement qui leur sont propres. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur l’affacturage pour entreprise.

Les principes de base de l’affacturage

L’affacturage est une solution de financement pour les entreprises. Dans ce dispositif financier, l’entreprise vend ses factures client à un factor afin de répondre à ses besoins de liquidités immédiates. À la date de l’échéance, l’entreprise d’affacturage perçoit les créances auprès des clients de l’affacturé. L’avantage principal de l’affacturage pour les entreprises, c’est de pouvoir recevoir les liquidités en avance au lieu d’attendre la période de 30 ou 60 jours indiquée sur les factures.

Ces liquidités permettent à la structure de reconstituer sa trésorerie et de payer les obligations en cours. Il existe de nombreuses sociétés spécialisées qui proposent aux entreprises d’excellents contrats d’affacturage selon les besoins de votre trésorerie.

Vous pouvez consulter la société Mister-courtage.fr pour en savoir plus sur cette solution de financement. En cas de signature de contrat, c’est la société d’affacturage qui prend en charge les démarches liées au recouvrement. Au-delà de ce principe, l’affacturage propose aussi des services complémentaires (l’assurance-crédit en cas de créance non payée et le recouvrement de facture). L’affacturage vous aide à financer vos factures et à dynamiser votre trésorerie.

Avantages du recours à l’affacturage pour les entreprises

L’affacturage présente de nombreux avantages pour les entreprises. Il permet par exemple d’améliorer le suivi des créances client grâce à un système de relance très efficace. L’affacturage comble aussi les décalages financiers entre les dépenses liées aux prestations et leur règlement. Cette solution de financement est idéale pour accompagner une entreprise en pleine croissance. L’affacturé obtient de l’argent rapidement juste après l’émission de sa facture.

A lire aussi  Pourquoi opter pour un expert-comptable ?

C’est la solution idéale pour répondre à un besoin récurrent ou ponctuel de financement. Les structures peuvent aussi accéder à de nouveaux marchés nationaux et internationaux tout en bénéficiant d’une protection contre les impayés. L’affacturage est parfois utilisé comme un super contrat d’assurance-crédit. L’assurance-crédit ne garantit que 85 % à 95 % de facturation.

L’affactureur par contre garantit les créances entre 90 et 100 %. Les sociétés d’affacturage proposent aussi des services de gestion des facturations, qualification des risques, garantie totale contre les impayés et suivi relatif aux factures. L’affacturage est une solution de financement à court terme qui intègre le financement des créances en moins de 24 h.

Types d’affacturage disponibles pour les entreprises

On distingue différents types d’affacturage pour les entreprises. Chaque forme d’affacturage possède des caractéristiques qui lui sont propres. Parmi les types d’affacturage les plus courants, on peut citer entre autres :

  • l’affacturage standard,
  • l’affacturage confidentiel,
  • l’affacturage semi-confidentiel,
  • l’affacturage ponctuel,
  • l’affacturage inversé.

Dans l’affacturage classique, l’entreprise transmet ses factures client à l’affactureur et reçoit en échange un paiement immédiat. Les clients sont avertis de la signature d’un contrat d’affacturage et reçoivent assez d’informations en ce qui concerne la société d’affacturage en vue du règlement des créances. Dans l’affacturage semi-confidentiel, l’entreprise remet toujours ses créances à l’affactureur qui se charge d’informer les clients. La différence, ici, c’est que le recouvrement des créances n’est plus géré par le factor. Une fois arrivés à la date de règlement des créances, les clients payent directement l’entreprise et non la société d’affacturage.

En ce qui concerne l’affacturage confidentiel, il est utilisé par les entreprises qui ne veulent pas informer leur client de la signature d’un contrat d’affacturage. Ces derniers continuent donc à adresser leur paiement à l’entreprise. L’affacturage ponctuel est destiné aux entreprises qui ne veulent pas s’engager dans un contrat d’affacturage sur l’ensemble de leurs créances. En opérant au cas par cas, l’entreprise choisit de ne céder au factor que certaines créances. Enfin, dans l’affacturage inversé, ce n’est plus le créancier qui décide de faire appel à une société d’affacturage, mais c’est directement le débiteur qui fait appel au factor pour régler ses factures au plus tôt. À la date de paiement prévue, le client se charge alors de rembourser le factor.

A lire aussi  Qu'est-ce qu'une facture acquittée ?

Comment choisir votre société d’affacturage ?

Pour bien choisir votre société d’affacturage, il faut vérifier son historique, ses références, ses services complémentaires et les taux de recouvrement. Prenez aussi le temps de vous renseigner sur les modalités du contrat proposé. Assurez-vous que les conditions sont claires et transparentes et qu’elles sont adaptées à vos besoins.

Il faut aussi vérifier les frais et les commissions, ainsi que les taux d’intérêt pratiqués par le service d’affacturage. Faites une comparaison avec les tarifs proposés par les autres acteurs sur le marché. N’oubliez pas de vérifier si la société d’affacturage propose des services complémentaires tels que la gestion du risque client, la garantie contre les impayés ou encore le suivi des comptabilités.