La start-up : qui est-elle, d’où vient-elle, et comment faire partie du club ?

La start-up, la jeune pousse qui fait fantasmer

Littéralement, « start-up » signifie « société qui démarre ». Cependant, toutes les entreprises ne rentrent pas dans cette catégorie. Iriez-vous qualifier la nouvelle boulangerie du coin de start-up ? C’est pourquoi, la commission spécialisée de terminologie et de néologie en matière économique et financière traduit start-up comme une « jeune pousse ».

 

Cette « jeune pousse » se définit généralement par trois conditions :

  • La perspective d’une croissance forte
  • L’usage d’une technologie nouvelle
  • Le besoin d’un financement massif par levée de fonds.

Elle est souvent pionnière et reste incertaine malgré une croissance forte. Les risques autour de ce nouveau marché sont difficiles à évaluer. La start-up est généralement un état temporaire, soit l’entreprise disparaît, soit elle finit par rentrer dans un modèle économique traditionnel.

La start-up est donc une entreprise toute neuve qui cherche à innover, à explorer et découvrir de nouveaux horizons. Elle séduit car elle déconstruit l’idée que l’on se fait d’une entreprise. La start-up se veut bienveillante, ouverte au partage de décisions. Les collaborateurs sont acteurs de leur entreprise. Elle demande souvent beaucoup d’investissement car en pleine croissance.

Par conséquent, la start-up est une phase de la vie d’une entreprise. Elle cherche à donner de la valeur aux clients grâce à un produit ou un service innovant. Ensuite, elle construit son business model selon ses envies et ses objectifs. Bien sûr, l’objectif de ce modèle est qu’il fonctionne à long terme, que l’entreprise soit pérenne.

Créer une start-up, c’est plus qu’avoir l’air cool et faire fantasmer les candidats. C’est un modèle qui se construit autour de valeur, de produits et services qui permettront à la start-up de grandir rapidement.

 

Comment créer une start-up ?

Si la start-up diverge des autres entreprises par son fonctionnement, sa création, elle, reste similaire aux autres. Vous avez plusieurs options pour créer votre entreprise, soit la méthode classique, gérer la création vous-même, par voie postale ou en ligne, soit en faisant appel à un prestataire spécialisé en ligne. Si vous gérez la création vous-même vous pourrez effectuer les démarches de manière dématérialisée et transmettre votre dossier sur le site infogreffe.fr.

Qu’importe l’option que vous choisissiez, papier ou dématérialisé, les démarches sont les mêmes. Tout d’abord, vous définissez la forme juridique de votre entreprise en fonction du nombre d’associés. Cette forme juridique entraîne tout le reste, le régime fiscal, le statut social de l’entreprise, etc. Ensuite, vous devrez remplir la rédaction des statuts. Enfin, quand votre dossier sera rempli, vous pourrez le transmettre en ligne.

Si vous passez par un prestataire en ligne, ce dernier effectuera toutes les démarches à votre place, de la rédaction des statuts jusqu’à l’obtention de l’extrait K-bis. La création d’une start-up en ligne est un projet important, choisissez un prestataire sérieux.

On ne se lance pas dans la création d’une entreprise comme on irait acheter du pain. La start-up fait rêver de par son fonctionnement qui déconstruit les modèles entrepreneurials. N’oubliez pas qu’elle reste une entreprise qui doit engranger du bénéfice pour être pérenne. Plus qu’un nom, la start-up est une façon de manager ses équipes et de faire fonctionner son entreprise à par entière.