La securite sur un chantier de construction

Le secteur de la construction a toujours été un indicateur important du monde économique que nous vivons. En effet, on dit souvent « quand le bâtiment va, tout va ». Il est tout aussi vrai de dire que le monde du bâtiment et de la construction est à la pointe de la sécurité, au travers de plusieurs segments. Retraçons tous les éléments liés à la sécurité sur un chantier.

Les panneaux de chantier

Un des premiers éléments de sécurité sur un chantier, ce sont clairement les panneaux. Sur ce site, vous en trouverez. La signalétique de travaux et les panneaux de chantier sont des éléments essentiels pour garantir la sécurité des travailleurs, mais aussi et surtout du public qui pourrait être amené à se trouver malencontreusement au cœur d’un chantier et donc dans un endroit dangereux. C’est pour cela que les chantiers sont interdits au public et doivent être correctement délimités pour éviter l’intrusion de personnes non habilitées. Par exemple, il est important de correctement sécurisé un chantier pour éviter qu’un enfant puisse y pénétrer en échappant à la vigilance de ses parents. Sur un chantier, un enfant pourrait très vite tomber et se faire mal. S’il y a des barrières et surtout des panneaux indiquant l’interdiction et le danger, on réduit les risques d’accidents.

La signalisation de chantier est également utile lors de travaux sur la chaussée. Les panneaux permettent de prévenir les automobilistes d’un chantier en cours et de leur indiquer une déviation, une limitation de vitesse ou tout simplement d’être vigilent en passant.

Cette signalisation est obligatoire afin de pouvoir garantir la sécurité et la santé des travailleurs et des personnes qui passent près du chantier.

La sécurité des travailleurs sur le chantier

Les panneaux de signalisation permettent d’aider à sécuriser les travailleurs sur un chantier, mais de nombreux autres équipements existent pour leur sécurité. On appelle cela les équipements de protections individuelles. Cela représente des équipements très connus du grand public comme le casque, les gants, les chaussures de sécurité ou le gilet réfléchissant par exemple. Mais saviez-vous qu’il existe aussi des équipements de protection pour les travailleurs isolés ? Par exemple, dans le cadre de travaux sur un vaste chantier de nuit, il est possible que la répartition des tâches amène un ouvrier à travailler très loin de ses collègues. Dans ce cas, dès lors qu’il travaille hors de portée de vue ou de voix de ses collègues, l’ouvrier sera considéré comme un travailleur isolé. Alors, son employeur devra l’équipe d’un dispositif d’alerte pour travailleur isolé. Concrètement, c’est un boîtier que l’ouvrier devra porter sur lui et qui lui permettra de déclencher une alerte, volontaire ou automatique, en cas d’accident ou de danger. Le déclenchement manuel se fait en cas de malaise ressenti, ou tout simplement en cas de danger comme par exemple une agression potentielle. Le déclenchement automatique se fait en cas de perte de verticalité ou de détection d’immobilité prolongée. Tous les paramètres sont personnalisables afin d’éviter au maximum les déclenchements intempestifs. Ainsi, le travailleur est sécurisé.