Investir aux USA : est-ce une bonne idée ?

Depuis de nombreuses années, les États-Unis attirent des investisseurs partout à travers le monde. Pour preuve, les USA ont été, en 2021, la première destination en termes d’investissements directs à l’étranger (IDE). Tout porte à croire que cette attractivité pourrait s’accentuer dans les prochaines années, au regard des mesures prises par le gouvernement américain pour encourager les investisseurs étrangers à installer leurs affaires outre-Atlantique. Faut-il s’aligner sur cette dynamique et investir aux USA ? Dans l’affirmatif, comment organiser ce projet ? Focus !

Pourquoi les USA attirent-ils les investisseurs étrangers ?

Les États-Unis sont une destination privilégiée par de nombreux investisseurs étrangers. Plusieurs raisons expliquent cet engouement. Entre autres, il y a la facilité avec laquelle les investisseurs ont accès aux liquidités. Ceci à la faveur des marchés financiers particulièrement dynamiques du pays. Il convient aussi de noter la stabilité du marché américain en comparaison à d’autres pays du monde.

Le fait que les investisseurs étrangers préfèrent investir aux USA s’explique aussi par la possibilité qu’ils ont de transférer les capitaux. Les flux de capitaux sont par ailleurs favorisés par le faible risque de perte de rendement qui caractérise le marché américain. On ne saurait occulter le rôle stratégique des centres financiers offshore dans cette attractivité des USA.

En 2021, toutes ces variables réunies ont contribué à une augmentation de 11,3 % des IDE aux USA, par rapport à 2020. Cela représente 500 milliards de dollars. Cette tendance devrait se renforcer en 2023 en faveur du plan anti-inflation de Joe Biden.

On parle de 420 milliards de dollars de subventions pour les industriels qui installent leurs usines au pays de l’Oncle Sam. De quoi motiver les principaux investisseurs étrangers aux USA : Japon, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne.

A lire aussi  Investisseur à impact : Devenez un acteur de changement grâce à vos investissements

Quelles démarches entreprendre avant de se rendre aux USA ?

Pour vous rendre aux USA et y installer votre business, il faudra entreprendre plusieurs démarches. Vous devez notamment disposer d’un visa E2 pour les investisseurs étrangers, afin de mener légalement vos activités d’investisseurs aux États-Unis.

Le visa E2 et ses conditions d’éligibilité

Le visa E2 est un visa non immigrant, grâce auquel un investisseur peut s’installer avec son épouse et ses enfants de moins de 21 ans aux USA, pour y créer ou acquérir une société et la diriger. L’investisseur peut aussi être une entreprise étrangère qui déploie une personne ayant le statut d’employé essentiel, pour travailler aux USA dans une société mère qui lui est affiliée.

Cependant, pour obtenir le visa E2, il faut que l’investisseur ait la nationalité d’un pays signataire d’un accord commercial avec les USA, même s’il ne réside pas dans ce pays. L’éligibilité au visa E2 est aussi acquise à l’étranger ayant investi un capital substantiel dans une entreprise aux États-Unis. La législation américaine impose aussi d’autres modalités pour accorder le visa E2.

Entre autres, vous devez :

  • investir dans une société existante et opérationnelle à but commercial,
  • posséder au moins 50 % des parts de l’activité que vous souhaitez développer aux USA,
  • prouver, à partir de justificatif, que vous disposez de ressources financières destinées à l’investissement aux USA,
  • mener une activité commerciale considérable, permettant de créer de l’emploi pour les travailleurs américains, et de contribuer de manière significative à l’économie.

Il faut préciser que la pertinence de ces modalités peut varier selon les ambassades et les services d’immigration américains.

La demande de visa E2

Pour demander un visa E2, vous devez vous rapprocher de l’ambassade des USA dans votre pays d’origine ou dans le pays où vous vivez. La demande se fait par écrit avec à la clé un dossier contenant plusieurs justificatifs : business plan, justificatif de l’investissement, lettre récapitulative, etc. Le dossier déposé, comptez 2 à 10 semaines pour que l’ambassade le traite et vous convoque.

A lire aussi  Trois conseils pour aménager son magasin

Vous serez convoqué à un entretien de 30 minutes au plus. L’officier de l’immigration vous posera des questions à la fois personnelles et sur votre projet d’investissement aux USA. Le but est de vérifier la cohérence de votre projet et si vous répondez aux conditions d’obtention du visa E2. Il s’agit généralement d’une formalité, à l’issue de laquelle le visa vous est remis.

Quels sont les investissements les plus rentables aux États-Unis ?

L’obtention du visa investisseur n’est pas une garantie que votre projet d’investissement sera un succès. Vous devez bien le penser, notamment en vous positionnant dans un secteur qui marche aux USA. Cela implique de connaître à l’avance ces investissements qui ont du succès outre-Atlantique.

La technologie

En tant qu’investisseur étranger aux États-Unis, vous pouvez investir dans la technologie, précisément dans l’Intelligence artificielle. Ce type d’investissement a les faveurs des Américains, étant donné que le pays a la réputation d’être très high tech et nouvelles technologies. Vous pourriez par exemple créer une start-up à cet effet.

L’immobilier

L’immobilier est par ailleurs une niche qui a du succès aux États-Unis. Si le secteur a subi les affres de la crise sanitaire, il faut croire qu’il est désormais stable et retrouve son attractivité d’antan. Actuellement, les prix de l’immobilier sont en hausse aux États-Unis. En investissant dans la pierre au pays de l’oncle Sam, vous pourrez donc profiter des plus-values.

L’immobilier locatif à destination des particuliers y est très florissant. Les bureaux partagés y ont aussi du succès, tout comme l’achat/vente de propriété. L’immobilier de commerce reste également un secteur lucratif aux USA. La pierre est d’ailleurs l’un des investissements préférés des étrangers aux USA. Ils y ont investi plus de 365 milliards de dollars depuis 2010 (Forbes).

Les autres investissements porteurs aux USA

Pour investir aux États-Unis, vous pouvez aussi cibler :

  • la livraison à domicile,
  • la location de véhicules urbains (vélo électrique, trottinette, etc.),
  • les formations en ligne,
  • les équipements et matériels de transport,
  • la finance et les assurances.
A lire aussi  Le fonctionnement d’un casino en ligne pour réussir dans le business

Évidemment, le succès de votre projet d’investissement dépend de l’État américain où vous l’implantez et de votre business plan.

Aussi, même si les États-Unis sont une puissante économie, vous devez analyser l’opportunité de votre investissement avant de le réaliser. Il s’agit de faire une étude de marché, d’évaluer les risques, etc. De même, tenez compte des principes de base de l’investissement, à savoir répartir les risques, n’investir que l’argent dont vous n’avez pas besoin, s’informer, être objectif.