Fabrication de pièces en série : les avantages de l’injection plastique

Il existe une kyrielle de méthodes de fabrication de pièces en série. Au nombre d’elles, nous avons l’injection plastique également dénommée « moulage par injection ». Il s’agit d’une technique consistant à produire des objets à partir de matières plastiques. Souvent confondue au thermoformage, l’injection plastique s’en distingue sur bien des aspects. Elle nécessite l’emploi de plastique sous forme liquide alors que le thermoformage demande l’usage de plaques de plastique. L’injection plastique s’avère avantageuse pour la fabrication de pièces en série sur plusieurs plans. Nous en parlons en détail dans cet article !

La simplicité du processus de conception par injection plastique

Grâce à son fonctionnement, la méthode d’injection plastique se présente comme une solution avantageuse pour les industries qui y ont recours. Le processus de production de pièces par moulage jouit d’une réelle simplicité. Cela se déroule en quelques phases qui s’enchaînent assez rapidement. Premièrement, il faut créer un moule en fonction de l’objet à fabriquer. Le moule, composé d’une partie fixe et d’une autre qui est mobile, est ensuite inséré dans une presse à injection (machine d’injection plastique).

Cette dernière est disponible sous diverses versions. Il y a ainsi des appareils motorisés qui s’actionnent par servomoteurs, des appareils hydrauliques exploitant des moteurs hydrauliques et des appareils hybrides. Il est en effet possible d’effectuer plusieurs applications avec une machine d’injection plastique. À la dernière étape, la matière plastique est injectée dans le moule. Se présentant au début sous forme de granulés, elle est fondue et devient donc liquide.

Après quelque temps, le matériau se solidifie à nouveau et prend cette fois-ci la forme du prototype. Il faut souligner que l’intervention de spécialistes du domaine est capitale pour profiter de la simplicité de ce procédé. Ceux-là sont qualifiés pour, entre autres, déterminer le point d’injection plastique, l’endroit par lequel la matière entre dans l’empreinte du moule. Le choix de ce point doit se faire suivant les caractéristiques de la pièce à concevoir.

A lire aussi  Comment trouver une cloison vitrée à prix malin ?

La rapidité et la précision du procédé de fabrication par injection plastique

Le moulage par injection offre l’avantage d’être rapide, ce qui permet de répondre à la contrainte de temps liée à la fabrication de pièces en série. Cette méthode rend possible la conception d’objets en grande quantité, et ce, en un temps record. Elle est pensée pour satisfaire les besoins en termes de production de pièces à grande échelle. Avec des presses à injection de hautes performances, le processus peut être totalement automatisé.

En effet, il vous suffira de suivre les différentes étapes pour fabriquer facilement vos pièces. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’injection plastique est adoptée aussi bien par les firmes industrielles que par les industries plus modestes. La rapidité de fabrication que permet ce procédé est valable indépendamment des dimensions des objets à concevoir. Ainsi, il est possible d’obtenir très rapidement des pièces fines et d’aspect spécifique en série.

En outre, l’injection plastique est avantageuse pour la fabrication de pièces en série, d’autant plus qu’elle permet d’atteindre un haut niveau de précision. De façon générale, la conception des objets complexes physiquement nécessite des procédés particuliers. Avec le moulage par injection, des moules adéquats suffisent pour obtenir des pièces de qualité, quelle que soit leur complexité.

La grande variété des matériaux utilisables pour le moulage par injection

L’un des avantages de l’injection plastique, c’est qu’elle s’applique avec une diversité de matières plastiques. Par conséquent, cela permet de fabriquer des pièces ayant différentes caractéristiques. Parmi les matériaux les plus employés pour réaliser ce procédé, nous pouvons citer :

  • le nylon,
  • le polycarbonate,
  • le polyéthylène,
  • le polystyrène,
  • le polyoxyméthylène,
  • l’acrylique, etc.

Le nylon, aussi appelé « polyamide » (PA), s’utilise pour la conception de pièces mécaniques. Vous pouvez vous en servir pour créer des roulements, bagues, engrenages et autres. Quant au polycarbonate (PC), il est prisé pour la fabrication de pièces disposant de propriétés optiques et résistant aux facteurs dégradants. Le polyéthylène (PE), pour sa part, est apprécié pour son élasticité et sa résistance chimique. Il est souvent choisi pour la conception d’objets capables de supporter les chocs et ayant des propriétés d’isolation électrique.

A lire aussi  Top 8 des logiciels les plus utilisés en entreprise

En ce qui concerne le polystyrène (PS), il se décline en deux types lorsqu’il est question de l’employer pour l’injection plastique. Nous avons d’une part le polystyrène à usage général (GPPS) et de l’autre, le polystyrène à haute résistance aux chocs (HIPS). L’un est transparent tandis que l’autre est opaque. La résistance de ces deux types de polystyrène (surtout du HIPS) à la cassure est l’un de leurs plus grands atouts.

Pour ce qui est du polyoxyméthylène (POM), il présente des capacités hors du commun qui en font un véritable concurrent du métal. Cela sert à fabriquer des pièces mécaniques automobiles qui sont ordinairement métalliques. Son usage à cette fin est motivé par sa résistance à l’essence, à l’huile à moteur, aux détergents… Quant à l’acrylique, il est transparent et s’emploie comme substitutif du verre. Cela peut, par exemple, servir au moulage par injection d’écrans, d’ampoules, de fenêtres, etc. Inodore et ne contenant pas de bisphénol A (BPA), l’acrylique sert aussi à la fabrication en série de contenants pour aliments.

Outre les matières évoquées ci-dessus, d’autres comme l’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène), le PP (Polypropylène) ou encore le TPU (Polyuréthane thermoplastique) s’utilisent pour le moulage. La diversité des matériaux utilisables rend multiples les possibilités qu’offre ce procédé. Grâce à l’injection plastique, vous pouvez donc fabriquer en série différents types de pièces, de diverses propriétés.

Moulage par injection : une solution économique et écologique

Le choix de l’injection plastique s’impose à tout industriel qui désire réduire les coûts de sa production tout en amoindrissant son empreinte carbone. Ce procédé vous offre l’opportunité de faire des économies sur plusieurs volets. En y ayant recours, vous pouvez diminuer le coût de la main-d’œuvre, car vous n’aurez pas besoin de solliciter de nombreux travailleurs. Une fois l’outillage à utiliser conçu par des moulistes, vous n’aurez qu’à procéder au moulage avec la machine à injection. Permettant de gagner du temps lors du processus, l’injection plastique nécessite l’emploi de peu de ressources.

A lire aussi  L'intelligence artificielle : une révolution en marche

En plus d’être économique, cette méthode s’avère écologique puisque les pièces qui en sont issues sont facilement recyclables. Après un premier ou énième usage, ces objets peuvent être à nouveau insérés dans le processus de fabrication. En outre, le moulage par injection génère très peu de déchets parce qu’il est possible de déterminer approximativement la quantité de matériau nécessaire pour la production.