Coworking et immobilier d’entreprise: une révolution silencieuse

La tendance du coworking, ou travail en espace partagé, bouscule le marché de l’immobilier d’entreprise. Cette pratique innovante apporte une nouvelle dynamique dans l’aménagement des espaces de travail, le modèle économique des entreprises et la gestion immobilière. Comment le coworking transforme-t-il l’immobilier d’entreprise ?

L’émergence du coworking: bouleversement pour l’immobilier d’entreprise

Le coworking, un concept né aux États-Unis au début des années 2000, a connu un essor fulgurant ces dernières années. Il s’agit d’un mode de travail qui regroupe deux notions : un partage de l’espace physique et une communauté de travailleurs évoluant dans le même environnement. Cette tendance répond à plusieurs mutations sociétales : la digitalisation de l’économie, l’émergence du travail indépendant et la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Cette nouvelle forme de travail a eu pour conséquence une transformation profonde des espaces de travail traditionnels. Les grandes tours de bureaux impersonnelles sont progressivement délaissées au profit d’espaces plus flexibles, conviviaux et stimulant la créativité.

Coworking et flexibilité : vers une rentabilisation optimale des espaces

Le coworking permet aux entreprises de s’affranchir des contraintes liées à la location ou à l’achat d’un espace de travail. En effet, elles peuvent désormais louer uniquement les espaces dont elles ont besoin, pour la durée souhaitée. Cette flexibilité est particulièrement attractive pour les petites entreprises ou les indépendants qui n’ont pas nécessairement besoin d’un bureau fixe en permanence.

Cette optimisation de l’espace a également des retombées positives sur le marché immobilier d’entreprise. Elle permet en effet une meilleure rentabilisation des surfaces disponibles : chaque mètre carré est utilisé à son plein potentiel.

L’influence du coworking sur la valorisation immobilière

L’essor du coworking influence directement la valorisation immobilière. Les immeubles proposant des espaces de coworking deviennent plus attractifs sur le marché immobilier. Ils répondent en effet à une demande croissante pour ce type d’aménagements flexibles et modulaires.

A lire aussi  4 moyens originaux pour communiquer en 2020

Ce phénomène se traduit par un impact significatif sur les prix du marché immobilier. Selon une étude réalisée par JLL, cabinet spécialisé dans le conseil en immobilier d’entreprise, « Les loyers des espaces de coworking sont en moyenne 25% plus élevés que ceux des bureaux traditionnels ».

Le rôle des acteurs immobiliers face à cette transition

Avec cette évolution du marché, les acteurs traditionnels de l’immobilier doivent s’adapter rapidement. Certains ont déjà commencé à intégrer le coworking dans leur stratégie en mettant en place leurs propres espaces dédiés ou en collaborant avec des opérateurs spécialisés dans ce domaine.

Cependant, ils doivent aussi faire face à certains défis comme la gestion plus complexe liée à cette flexibilité (turnover plus important, gestion des réservations…), ou encore assurer un environnement propice au networking et au bien-être au travail.

Face aux transformations induites par le coworking, il est clair que l’immobilier d’entreprise ne sera plus jamais le même. Entre adaptation nécessaire et opportunités multiples, ce secteur est entrain de vivre sa propre révolution industrielle.