Comment se lancer dans les métiers de la diététique ?

Pour diverses raisons de santé et d’esthétique notamment, nous sommes de plus en plus nombreux à prendre soin de notre alimentation. Pour nous aider en ce sens, il existe aujourd’hui plusieurs corps de métiers, dont les métiers de la diététique. Mais en quoi consistent donc réellement ces métiers ? Et quelles sont les formations nécessaires pour les exercer ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Les métiers de la diététique : de quoi s’agit-il ?

Pour bien cerner les métiers de la diététique, il faut avant toute chose bien comprendre ce que c’est la diététique. Par définition, il s’agit de la science qui étudie d’une part l’alimentation et d’autre part, ses implications sur la santé.

Elle implique par conséquent, la connaissance et la maîtrise de la physiologie de la nutrition, la composition des aliments, des techniques de préparations culinaires, de l’hygiène alimentaire, des processus de fabrication industrielle des aliments, des moyens de conservations alimentaires ainsi que des pathologies en lien avec la nutrition et leurs prises en charge.

Les métiers de la diététique concernent tous les métiers qui touchent à la diététique. De manière générale, on parle de diététicien(ne). Spécialiste de la nutrition, un diététicien a pour mission principale d’aider ses patients à apprendre les bonnes habitudes alimentaires selon leurs états de santé physique. Le traitement qu’il propose peut aussi bien être préventif que curatif. En effet, vous pouvez consulter un diététicien tout simplement pour améliorer votre mode d’alimentation pour rester en bonne santé ou pour gérer une maladie induite par une mauvaise alimentation.

Devenir diététicien : la formation par correspondance

Pour évoluer dans les métiers de la diététique, vous pouvez passer un BTS diététique par correspondance afin de bénéficier de cours complets et d’une formation solide. En effet, le contenu de cette formation à distance est identique à celui des formations classiques en présentiel.

Ainsi, le programme est tout aussi sérieux et complet, ce qui vous permettra d’avoir tous les prérequis nécessaires pour passer l’examen final qui est le même pour tous.

Cependant, vous pouvez également opter pour un DUT génie biologique, spécialisation diététique. Pour ce faire, vous pouvez soit suivre une formation continue, soit opter pour une formation en alternance. Dans le cas de l’alternance, vous devrez trouver un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage.

Pour prétendre au BTS diététique et au DUT génie biologique, vous devez au préalable justifier soit du bac général S, soit du bac technologique ST2S. Après l’un de ces diplômes niveau bac 2, vous pourrez poursuivre vos études en vous orientant vers :

  • les métiers de la santé en relation avec la nutrition et la qualité : licence pro métiers de la santé : nutrition alimentation.
  • l’agroalimentaire : licence pro industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation, licence pro QHSSE.
  • le secteur commercial : licence pro commercialisation des produits alimentaires, licence pro commerce et distribution option agroalimentaire et agrofournitures.

Où exercer les métiers de la diététique ?

Une fois que vous aurez validé les diplômes nécessaires pour exercer un métier de la diététique, vous pouvez :

  • travailler dans un établissement de santé tel qu’un hôpital, une maison de retraite ou encore un centre de rééducation. Vous serez dans ce cas considéré comme un fonctionnaire et pourrez également exercer en milieu scolaire ou dans les centres sportifs de l’État.
  • travailler en tant qu’indépendant, en cabinet ou à domicile. Dans ce cas, vous pourrez devenir consultant ou coach dans des établissements hôteliers de luxe ou pour des sportifs de haut niveau. Vous pouvez également travailler dans des centres de thalassothérapie et autres établissements dédiés au bien-être, au sein d’une fédération sportive ou encore dans une entreprise de restauration collective privée.

Peu importe votre choix, vous serez considéré comme un professionnel du secteur paramédical et serez donc soumis au secret professionnel. Et pour cause, en tant que diététicien, vous êtes inscrit au Code de la Santé publique.

Si vous avez opté pour une orientation agroalimentaire, vous pouvez postuler au sein d’une entreprise agroalimentaire pour travailler au contrôle de la qualité des produits alimentaires ou à leur fabrication.

Quelles sont les évolutions de carrière pour les métiers de la diététique ?

Dans un contexte actuel où de plus en plus de personnes prennent conscience de l’importance de l’alimentation pour le bien-être et la santé, la diététique s’impose comme un secteur qui attire de plus en plus d’acteurs : diététicien, coach en nutrition, nutritionniste, nutrithérapeute… Il faut par conséquent se préparer à une forte concurrence si vous souhaitez évoluer dans les métiers de la diététique.

Au début de votre carrière, vous gagnerez un salaire brut de 1 600 € par mois si vous travaillez en établissement de santé. Si vous travaillez en indépendant, votre rémunération dépendra du volume de votre clientèle.

Vous êtes libres de fixer vos honoraires. Pour vivre confortablement de ces métiers en libéral, il est recommandé de diversifier vos activités. Outre les consultations, organisez des ateliers, des coachings, des vacations à l’hôpital…

Après quelques années d’expérience en tant que diététicien hospitalier, vous pourrez prétendre à un poste de cadre de santé. Si vous évoluez dans la restauration collective, vous pouvez espérer occuper un poste de responsable qualité. Vous pouvez également vous présenter au concours du professorat d’ESF (économie sociale et familiale) ainsi qu’à certains concours paramédicaux.

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Un diététicien et un nutritionniste travaillent tous deux dans le secteur de l’alimentation et la diététique. Cependant, il est important de différencier ces deux métiers.

Le diététicien est un praticien paramédical tandis que le nutritionniste est un médecin à part entière. Pour devenir nutritionniste, il faut effectuer 6 années d’études en médecine et se spécialiser ensuite en nutrition.

Les gens consultent généralement un médecin nutritionniste pour prévenir, dépister et traiter les troubles et maladies en lien avec la nutrition comme le diabète, les diverses intolérances ainsi que les pathologies de type obésité.

Le médecin nutritionniste est également un interlocuteur de choix pour lutter contre les différents troubles alimentaires tels que la boulimie, l’anorexie et les phobies alimentaires. Contrairement à la consultation chez un diététicien, la consultation chez un nutritionniste est remboursée par la sécurité sociale.