Comment choisir son matériel de protection individuelle ?

Les équipements de protection individuelle en abrégé EPI font référence à l’habillement répondant aux normes de sécurité obligatoires dans le secteur du bâtiment et de manufacture. Il permet de diminuer les risques d’accidents auxquels sont exposés les professionnels exerçant dans ce secteur d’activité. Notez que ces risques varient en fonction du domaine. Pour une meilleure protection, il convient de bien choisir son matériel.

Importance du secteur d’activité dans le choix des EPI

Le choix des équipements destinés à assurer votre sécurité sur un chantier dépend du secteur d’activité dans lequel vous évoluez. Si vous êtes professionnel du bâtiment, le matériel de protection que vous devez utiliser ne sera pas le même que celui employé par un professionnel sanitaire. Ceci, parce que l’environnement et les risques encourus ne sont pas les mêmes. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui explique la diversité des équipements de protection individuelle. Gardez en tête que certains modèles d’équipements sont plus épais et plus résistants que d’autres en fonction des risques physiques encourus par le professionnel.

Les gants, les chaussures, le casque et les combinaisons à mettre en cas de risques, de brûlure thermique, d’abrasion et autres doivent être solides et résistants. Si les risques sont de nature biologique, seules l’imperméabilité et la résistance du matériel sont importantes.

En ce qui concerne les travaux moins risqués, le professionnel peut opter pour le port des combinaisons moins épaisses pour se protéger. Pour être à l’aise tout en travaillant, il est recommandé de choisir des vêtements qui correspondent à sa taille, conçus avec une bonne matière et en fonction des besoins. Pour une meilleure mobilité, privilégiez les modèles de combinaisons amples et standards ce qui vous permettra également de mieux travailler en période hivernale tout en restant protégé.

Autres critères à prendre en compte pour le choix des EPI

Le choix d’un matériel de protection individuelle ne se fait pas au hasard encore moins sur une intuition, mais plutôt en fonction de certains critères. En plus des risques, du confort de l’utilisateur, de la facilité d’utilisation et du niveau de protection, il faut également tenir compte d’autres critères comme la marque des équipements et le respect des normes sécuritaires. Sachez que ces normes varient en fonction du domaine d’activité et du type d’équipement de protection individuelle choisi.

A lire aussi  La caisse-palette pour optimiser les espaces logistiques

Pour la protection des yeux, il faut privilégier la norme CAN/CSA Z94.3-92, car les équipements répondant à cette norme sont de bonne qualité et assurent une meilleure protection. Le port d’un matériel de protection individuel oculaire et facial est obligatoire pour le travailleur qui s’expose à un danger pouvant endommager la face ou les yeux. Pour ce qui est des gants, c’est la norme EN 420 qui mentionne les exigences globales d’identification du fabricant et du marquage du produit en matière de tailles, de composition du gant et de la dextérité. Si vous utilisez le masque dans votre secteur d’activité, assurez-vous qu’il respecte la norme CSA Z794.4-93 (choix, entretien et usage des respirateurs) pour votre sécurité.